Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie - Social

Le groupe Pernod Ricard n'est plus partenaire de l'Union des clubs taurins

-
Par , France Bleu Gard Lozère, France Bleu Vaucluse

C'est la fin d'un partenariat de 65 ans. Le groupe Pernod-Ricard ne sera plus le sponsor de l'Union des clubs taurins Paul Ricard. La rumeur a été confirmée ce samedi à 9h30 lors de la dernière assemblée générale, au domaine de Méjanes (Arles)

Scène de l'Assemblée Générale des clubs taurins Paul Ricard
Scène de l'Assemblée Générale des clubs taurins Paul Ricard © Radio France - Sarah Nedjar

C'est officiel : le groupe Pernod-Ricard ne sera plus le sponsor de "l'Union des Clubs taurins Paul Ricard" à partir de l'année 2020. La rumeur a été confirmée ce samedi à 9h30 lors de l'assemblée générale annuelle des clubs, confirmant ainsi une rumeur qui courait depuis quelques jours dans le milieu de la tauromachie. La marque de spiritueux représentait un mécénat de 150.000 euros pour l'Union, et s'occupait également de l'élaboration des affiches pour les différentes manifestations taurines (course landaise, course camarguaise, et corrida). 

Pour Alain, la fin de ce partenariat sonne comme un glas. L’aficionado aixois aimait tremper sa moustache dans un verre de Ricard après chaque rassemblement annuel avec les autres membres des 400 clubs français. "Ce qui m'inquiète, au delà de la fin de ce partage... c'est que nous perdons un financement important, et un moteur pour la tauromachie. Ricard faisait partie de nos meilleurs ambassadeurs.

Le groupe Ricard s'exprime sur les raisons de cette rupture : c'est la mauvaise santé financière et un plan de restructuration qui engendre la fin du partenariat entre la marque et les clubs taurins. Si l'organisation est sobrement renommée "l'Union des clubs taurins de France", les assemblées générales continueront à se tenir sur le domaine de Méjanes, à quelques kilomètres du centre d'Arles.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu