Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie – Social

Le groupe savoyard MND, spécialiste des équipements de montagne, se cherche un second souffle

-
Par , France Bleu Pays de Savoie

Le groupe savoyard Montagne et Neige Développement pourra-t-il surmonter sa crise de croissance ? MND est en pleine restructuration après cinq années d'endettement. Il lui faut désormais retrouver la confiance du marché.

Canon à neige SUFAG (MND Group)
Canon à neige SUFAG (MND Group) - MND Group

Sainte-Hélène-du-Lac, Savoie, France

Montagne et Neige Développement (MND) figure parmi les chefs de file mondiaux des équipements de montagne. Le groupe international, implanté sur cinq sites de production dont trois en Savoie, compte 375 collaborateurs dont 200 sur ses sites historiques sur le Parc d'activités Alpespace, Sainte-Hélène-du-lac et Tours en Savoie. 

Une croissance trop rapide et une gestion qui n'a pas suivi

Depuis  2014, les difficultés financières du Groupe MND s'accumulent : dans un communiqué publié au milieu de l'été, la société qui a réalisé près de 88 millions d'euros de chiffre d'affaires annonce une perte de plus d'un million et demi d'euros et une dette de 67 millions d'euros. Autant dire que les caisses sont vides et le groupe au bord du gouffre. En une quinzaine d'années depuis la petite PME familiale jusqu'au groupe international d'équipements centré sur la montagne, Xavier Gallot-Lavallée son PDG, a avalé très vite plusieurs sociétés tout en s'endettant. Jusqu'au coup de semonce de 2014  : l'Autorité des marchés financiers (AMF) sanctionne MND d'une amende de 400 000 euros pour n'avoir pas respecté les procédures lors de son introduction en bourse en 2013. Depuis, le cours de l'action ne cesse de chuter, les banques scrutent les dettes et Xavier Gallot-Lavalée cherche une issue, rapide. 

35 millions d'euros d'augmentation de capital pour sortir la tête de l'eau

L'issue pourrait venir des 35 millions d'euros d'augmentation de capital, apportés par un fonds d'investissement britannique. C'est ce que Xavier Gallot-Lavallée va présenter au vote de ses actionnaires lors des prochaines assemblées générales des 18 et 25 septembre. Si le plan de restructuration est accepté avec le rééchelonnement de la dette, le PDG en est sûr : MND a toutes les cartes pour réussir avec un carnet de commandes de 180 millions d'euros. Reste à vendre, et bien, toutes les innovations mises au point ces dernières années sur les sites savoyards dans les équipements de remontées mécaniques, enneigement, sécurité et autres tyroliennes. Mais la concurrence est rude à l'international et au vu des aléas de ces dernières années, il faudra beaucoup de conviction à Xavier Gallot-Lavallée pour restaurer un climat de confiance avec ses 3 000 clients répartis sur 49 pays.

Écoutez : Xavier Gallot-Lavallée, PDG de MND Group

La tyrolienne Techfun conçue et assemblée en Savoie par MND Group - Aucun(e)
La tyrolienne Techfun conçue et assemblée en Savoie par MND Group - MND Group
Choix de la station

France Bleu