Économie – Social

Le groupe Vivarte supprime des centaines de postes, André et Naf-Naf mis en vente

Par Thibaut Lehut, France Bleu mardi 24 janvier 2017 à 12:15 Mis à jour le mardi 24 janvier 2017 à 14:39

André emploie 786 personnes en France.
André emploie 786 personnes en France. © Maxppp -

Le groupe d'habillement et de chaussures Vivarte a annoncé mardi la cession du chausseur André et de la marque Naf-Naf, selon les syndicats. La CGT affirme également que 735 emplois vont être supprimés à la Halle aux chaussures.

Vivarte a décidé de se séparer du chausseur André et la marque de prêt-à-porter Naf-Naf, révèlent des syndicats ce mardi à l'AFP. La décision leur a été annoncée en comité central d'entreprise extraordinaire à Paris. André compte 135 magasins et emploie 786 personnes. La CGT a par ailleurs expliqué à franceinfo que 735 emplois allaient être supprimés à la Halle aux chaussures.

André sera mis en vente dès mercredi et un repreneur, dont le nom n'a pas été précisé aux représentants des salariés, a été trouvé. Cette décision était redoutée par les syndicats. En septembre, Vivarte avait en effet annoncé que 55 magasins allaient être cédés. Mais début janvier, la direction du groupe en difficulté avait démenti toute velléité de vente de la marque de chaussures. Revirement lundi, en comité de groupe, le nouveau PDG, Patrick Puy avait fini par concéder que la cession d'André était "probable". L'avenir de Naf-Naf reste plus flou.

Plan social à La Halle

Lors de cette réunion de lundi, Vivarte a également annoncé le lancement de deux plans sociaux à la Halle aux chaussures et chez Vivarte services, la filiale fonctions support du groupe, sans donner de précisions chiffrées. Selon la CGT, 735 emplois vont être supprimés à la Halle aux chaussures. Avec à la clef la fermeture sèche de 141 points de vente (sur 650), ainsi que la fusion de 41 autres avec des magasins La Halle. En septembre, 97 fermetures de magasins avaient été programmées. Les sièges des deux enseignes (La Halle aux chaussures et La Halle) vont aussi fusionner.

Vivarte est un mastodonte du secteur de l'habillement et de la chaussure. Il possède entre autres les marques La Halle, Kookaï, Caroll, Minelli, Naf-Naf ou André. L'entreprise est plombée par une lourde dette (1,5 milliard d'euros) et connaît des difficultés structurelles depuis 2014, enchaînant cessions d'actifs, réductions d'effectifs et changements de dirigeants. Après avoir déjà fermé près de 300 magasins et supprimé plus de 1.600 emplois en 2015, Vivarte a engagé en septembre 2016 un plan de redressement. Mais la mise en place de ce plan a été interrompue par l'éviction du président de Vivarte, Stéphane Maquaire, six mois seulement après son arrivée.

Le groupe Vivarte. - Visactu
Le groupe Vivarte. © Visactu -