Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Le Haut-Rhin particulièrement touché par le ralentissement économique

-
Par , France Bleu Alsace, France Bleu Elsass

L'Insee publie mardi matin une étude conjoncturelle, montrant que le Grand Est n'a pas retrouvé son niveau d'avant-crise. Le Haut-Rhin fait partie des départements les plus impactés.

Usine PSA à Mulhouse, ici en avril 2020
Usine PSA à Mulhouse, ici en avril 2020 © Maxppp - Vincent Voegtlin

L'activité économique repart depuis la fin du confinement, mais elle reste inférieure de 4% en septembre par rapport à son niveau d’avant-crise. C'est ce qui ressort d'une étude conjoncturelle que publie l'Insee Grand Est mardi 13 octobre. Les effets de la crise se font encore sentir au 2e trimestre 2020, notamment dans le Haut-Rhin.

Si l'emploi poursuit sa baisse au 2e trimestre dans tous les départements du Grand Est, la baisse est plus marquée dans le Haut-Rhin (-1,1%). Entre fin 2019 et juin 2020, le département a perdu 3,3% de ses emplois salariés. Quant à l'emploi intérimaire, il redémarre, mais la chute sur les six premiers mois de l'année a été brutale, de 37% dans le Haut-Rhin.

Plombé par les difficultés de l'industrie automobile et de l'hébergement-restauration

En avril, en plein confinement, l'activité économique a ralenti de 33 % dans le Haut-Rhin, un taux plus marqué que dans le reste du Grand Est. Au mois de juin, l’activité économique du département était toujours inférieure de 9% à son niveau de fin 2019. Le Bas-Rhin est le deuxième département le plus touché du Grand Est par ce ralentissement. 

L'Insee explique les difficultés du Haut-Rhin par les difficultés de l'industrie automobile, un pan très important de son économie, sans oublier le poids que revêtent l'hébergement-restauration et les services aux particuliers.

Certains secteurs résistent mieux que d'autres à la crise : c'est le cas de la construction. Mais entre juin 2019 et juin 2020, seuls 5.400 logements ont été mis en chantier dans le Haut-Rhin, soit une diminution de 19% par rapport au cumul des douze mois précédents. L'emploi du secteur progresse en revanche dans le Bas-Rhin.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess