Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie – Social DOSSIER : LE + INFO de France Bleu Bourgogne

LE + INFO - Faites-vous confiance à votre banque?

lundi 27 mars 2017 à 16:39 Par Stéphane Parry, France Bleu Bourgogne

Comment éviter que votre argent se retrouve sur un compte dans un paradis fiscal? Dans son dernier rapport l'ONG Oxfam France dénonce les pratiques d'une vingtaine de banques européennes qui passent une partie de leurs bénéfices au Luxembourg ou encore à Hong-Kong. C'est le + INFO de ce mardi.

Comme une vingtaine de banques européennes, BNP Paribas est montrée du doigt pour déclarer une partie de ses bénéfices dans des paradis fiscaux
Comme une vingtaine de banques européennes, BNP Paribas est montrée du doigt pour déclarer une partie de ses bénéfices dans des paradis fiscaux © Maxppp - Bertrand Béchard

Dijon, France

Dans son rapport intitulé "banques en exil : comment les grandes banques européennes profitent des paradis fiscaux", l'ONG Oxfam épingle le secteur banquier. Ce rapport démontre que les 20 plus grandes banques de l'Union européenne déclarent un quart de leurs bénéfices dans des paradis fiscaux, soit un total de 25 milliards d'euros pour l'année 2015. Cela leur permet d'échapper pour une grande partie au fisc.

A la limite de la légalité

Si sur le plan légal, il n'est pas interdit à une banque ou une entreprise de déclarer ses bénéfices dans un autre pays, sur le plan moral, c'est beaucoup plus discutable. Le montant affiché, 25 milliards d'euros est en totale déconnexion avec la réalité des territoires en question, territoires qui ne représentent que 1 % de la population mondiale. Ce que montre ce rapport, c'est que même si la transparence s'impose désormais au secteur bancaire, les paradis fiscaux tiennent toujours une place importante dans les activités des banques européennes.

  • Faites-vous confiance à votre banque? Témoignez sur Facebook et Twitter.
  • A 7 heures 50, l'invité France Bleu Bourgogne est Alexandre Naulot, responsable du secteur financier à Oxfam France.