Économie – Social

Le lait "C'est qui le patron" arrive en grande surface grâce à la laiterie de Saint-Denis-de-l'Hôtel

Par Eric Normand et François Guéroult, France Bleu Orléans mardi 1 novembre 2016 à 15:05

Le lait  "C'est qui le patron" arrive en grande surface grâce à la laiterie de Saint-Denis-de-l'Hôtel
Le lait "C'est qui le patron" arrive en grande surface grâce à la laiterie de Saint-Denis-de-l'Hôtel - © lamarqueduconsommateur.com

Un lait un peu particulier arrive le 2 novembre dans les supermarchés Carrefour. Son nom: "la marque du consommateur." Le consommateur a fixé le cahier des charges et le prix. Il en coûtera 99 centimes le litre de lait. La partie collecte et conditionnement se fait à Saint-Denis-de-l'Hôtel.

C'est l'événement commercial du jour : le lancement national du lait "La marque du consommateur." C'est une brique de lait dans un emballage carton de couleur bleue, sans logo, mais avec un slogan: " Ce lait rémunère au juste prix son producteur". 6 000 personnes ont répondu cet été à un questionnaire sur internet pour définir ce que serait leur litre de lait idéal. Parmi les exigences des consommateurs, trois sont cités systématiquement. Le lait doit être un produit français. Il doit être sans OGM et les vaches doivent passer entre trois et six mois de l’année dans un champ.

La brique est vendue 99 centimes d'euro le litre, un tiers va dans la poche de l'agriculteur. C'est une initiative de l'association anti-gaspillage alimentaire "Les Gueules Cassées", un partenariat a été signé avec une cinquantaine d'exploitants installés dans l'Ain et avec les magasins Carrefour pour la distribution. Entre les deux, il y a la laiterie de Saint-Denis-de-l'Hôtel, qui assure la collecte et le conditionnement. La Laiterie de Saint-Denis-de-l’Hôtel s’associe ainsi au mouvement “C’est qui le patron.” En pleine crise de la filière, l’objectif de cette nouvelle marque de lait est d'assurer un revenu décent aux producteurs.

De façon tout à fait modeste, si la laiterie n'avait pas été là, le produit n'aurait pas existé. On a rendu les choses possibles sur le plan industriel. C'est une conviction depuis plusieurs années que les producteurs doivent vivre correctement de leur métier - Emmanuel Vasseneix, le PDG de la laiterie de Saint-Denis-de-l'Hôtel

Ecoutez Emmanuel Vasseneix, le PDG de la Laiterie de Saint-Denis-de-l'hôtel

Les agriculteurs qui produisent ce lait se sont engagés à travers un cahier des charges : des vaches laissés au pâturage au moins 3 mois et pas d'OGM dans leur alimentation. Le produit est testé depuis 15 jours en Ile-de-France et en Rhône-Alpes. Le démarrage est encourageant. A terme, l'objectif est d'atteindre 10 millions de litres par an. Cela ne représente en fait que 0,4% du marché laitier en France.

Via Carrefour, on a eu la possibilité de travailler avec les producteurs du Val de Bresse en très grandes difficultés. Maintenant la porte est ouverte. Il faut un déclic. J'espère que ce n'est qu'un début - Emmanuel Vasseneix, le PDG de la laiterie de Saint-Denis-de-l'Hôtel

"La marque du consommateur" - Reportage François Guéroult