Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie – Social

Le lait contaminé aux produits de nettoyage provenait de l'usine de Campbon en Loire-Atlantique

lundi 24 décembre 2018 à 16:13 Par Louis de Bergevin, France Bleu Loire Océan, France Bleu et France Bleu Mayenne

44 palettes de lait de la marque "J'aime le lait d'ici" ont été rappelées. A l’intérieur d'un stock, on a retrouvé des résidus de produits de nettoyage. Ces palettes ont été envoyées dans une douzaine de départements, mais elles venaient de l'usine Sodiaal de Campbon, en Loire-Atlantique.

Des briques de la marque "J'aime le lait d'ici"
Des briques de la marque "J'aime le lait d'ici" © Maxppp - Simon Daval

Campbon, France

En tout, plus de 38 000 litres de lait ont été rappelés, depuis le 8 décembre dernier, par la coopérative française Sodiaal. A l'origine de ce rappel, la découverte dans certaines bouteilles de résidus de produits de nettoyages. 

Réclamation "pour du lait de couleur brune"

Selon la coopérative, il y aurait eu "un seul appel" d'un client. Les lots concernés étaient principalement destinés à la restauration collective mais environ 600 briques devaient être vendues dans des supermarchés Système U. Elle rajoute qu'aucun signalement de consommateur malade n'a été reçu.

Sodiaal explique que le lot rappelé de la marque "J'aime le lait d'ici" provenait de l'usine de Campbon en Loire-Atlantique. L'incident serait "lié à une erreur humaine et s'est produit sur une courte durée, environ deux minutes dans la ligne de production." Il n'aurait pas contaminé les 44 palettes mais la réglementation oblige à rappeler toutes les briques du lot, dès qu'une bouteille a été contaminée.

Le lot concerné porte la date de péremption du 8 mars 2019 et son horaire de production est compris entre 8h40 et 11h54.

Il y a un an, l'usine Lactalis de Craon, en Mayenne avait dû arrêter sa production et rappeler toute sa production de lait infantile. Cela faisait suite à un scandale de contamination à la salmonelle.