Économie – Social

Le Languedoc Roussillon à la traîne sur le logement

Par Jérôme Plaidi, France Bleu Gard Lozère mercredi 11 mars 2015 à 10:07

3 millions et demi de personnes souffrent du mal logement
3 millions et demi de personnes souffrent du mal logement © Fotolia.com

Avec des centaines de milliers de ménages "aux portes du logement", une situation qui s'aggrave et des dispositifs d'aides défaillants, la Fondation Abbé Pierre fait un triste constat du mal-logement en France. Et les chiffres sont encore plus alarmants en ce qui concerne le Languedoc Roussillon.

Frédérique Mozer, directrice régionale de la Fondation Abbé Pierre était ce mardi l'invité de France Bleu Gard Lozère. La Fondation vient de présenter son 20e rapport annuel. Et dans la région Languedoc Roussillon, le constat est encore plus alarmant que dans le reste du pays.

Quelque 8 200 personnes sont considérées comme "sans logement stable" et 500 000 personnes vivraient sous le seuil de pauvreté (978 euros/mois en 2014) dans la région.

La région est la troisième plus pauvre de France et son taux de chômage atteint presque les 14% (13.9% contre 9.7% en France métropolitaine).

Mal Logement SON

Nîmes n'échappe pas à la règle. Alexis Hennebelle a rencontré ces personnes en galère de logement. Ces accidentés de la vie comme ils se définissent eux même.

Mal Logement ENRO

Partager sur :