Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie – Social
Dossier : Mouvement des "gilets jaunes"

Le magasin Carrefour d'Ollioules dément avoir demandé le remboursement de ses pertes aux gilets jaunes

-
Par , France Bleu Provence

L'affaire s'est répandue sur les réseaux sociaux. L'hypermarché Carrefour d'Ollioules (Var) demandait aux gilets jaunes de rembourser 330.000 euros de pertes liées au blocage de l'accès du magasin le 16 février dernier. Le groupe apporte un démenti ce mercredi.

magasin carrefour (image d'illustration)
magasin carrefour (image d'illustration) © Maxppp -

Var, France

"À aucun moment, il n'a été question de demander le remboursement de la perte occasionnée par le blocage de l'accès au magasin" indique une communicante en charge de l'enseigne. Le 16 février dernier, les gilets jaunes du Var entendent lutter contre la grande distribution et bloque l'accès au Carrefour d'Ollioules, près de Toulon, une bonne partie de la journée. Rapidement, la rumeur se répand que l'enseigne a enregistré de lourdes pertes et entend bien les récupérer auprès des gilets jaunes. 

"Certes, Carrefour a déposé plainte contre X pour entrave, mais la direction du magasin respecte le droit de manifester. En revanche, elle s'oppose au blocage de l'accès au centre-commercial. Ce dépôt de plainte était plutôt de l'ordre du symbolique afin d'obtenir la fin des blocages", poursuit la même chargée de communication. Un blocage qui a d'ailleurs cessé les week-end suivants. 

Choix de la station

France Bleu