Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie – Social

Le maire de Châteauroux fait une proposition pour le dépôt logistique de La Halle

mercredi 25 octobre 2017 à 4:31 Par Jonathan Landais, France Bleu Berry

Alors que le syndicat CFDT s’inquiète de la restructuration en cours dans l’Indre sur les dépôts logistiques de La Halle, le maire de Châteauroux Gil Avérous fait une proposition foncière au PDG du groupe.

La Halle illustration.
La Halle illustration. © Maxppp - Photographe: ETIENNE LAURENT

Montierchaume, France

L'enseigne de vêtements et de chaussures La Halle compte deux dépôts logistiques dans l’Indre à Issoudun et Montierchaume. Le groupe réfléchit à une restructuration de sa branche logistique et la CFDT redoute des conséquences sur l’emploi. Plus de 700 salariés sont concernés dans le département. Le syndicat avait lancé un appel aux élus locaux sur France Bleu Berry.

Gil Avérous répond à l’appel de la CFDT

"Il existe des disponibilités foncières à La Malterie" (Gil Avérous)

Le maire Les Républicains de Châteauroux fait une proposition foncière au PDG de La Halle, Philippe Thirache, qu’il a pu rencontrer. "On est prêt à lui permettre par des disponibilités foncières à disposer des outils nécessaires à la satisfaction de ses clients et donc à la livraison des magasins, que ce soit en vêtements, en chaussures ou en e-commerce (...) sur le bâtiment de la Malterie à Montierchaume, il existe des disponibilités foncières et immobilières immédiatement voisines ou à proximité".

Vers une fusion des deux sites ?

Actuellement le dépôt de Montierchaume traite les vêtements, celui d'Issoudun traite les chaussures. Y'aura-t-il un rapprochement avec la plateforme logistique située à Issoudun ? A en croire Gil Avérous, ce ne serait pas à l'ordre du jour. "La discussion que j'ai eue avec le groupe La Halle, ça n'a pas été celle de démanteler Issoudun pour le rassembler à Châteauroux, c'est tout à fait possible de moderniser l'un et de maintenir l'autre, c'est l'entreprise qui fera le choix, moi je ne suis pas là pour prendre à nos voisins ce qu'ils ont".

Je suis prêt à travailler avec André Laignel" (Gil Avérous)

Pour l'instant le maire Les Républicains de Châteauroux assure qu'il n'a pas encore pris contact avec André Laignel, le maire socialiste d'Issoudun, où est située l'autre plateforme. Mais il serait prêt à le faire. "Je suis prêt à ce qu'on travaille ensemble dans l'intérêt de nos territoires respectifs, c'est une habitude qu'on a avec André Laignel, on se fait confiance mutuellement, il n'est pas question de jouer l'un contre l'autre".

André Laignel réagit à la proposition

De son côté André Laignel, le maire PS d'Issoudun où est situé l'autre dépôt logistique assure qu'il "continue de discuter sur ce sujet de manière constante avec la direction nationale du groupe Vivarté", mais il ne souhaite pas communiquer de manière publique sur l'avancée des discussions. "C'est la seule condition pour garantir l'emploi local (...) toute surenchère médiatique serait maladroite et contreproductive" estime le maire d'Issoudun.