Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus Covid-19

Coronavirus : le maire de Reims Arnaud Robinet propose un reconfinement... dès le 25 décembre

-
Par , France Bleu Champagne-Ardenne

Le maire de Reims Arnaud Robinet propose un reconfinement au niveau territorial ou national juste après Noël. Une façon de "garantir la sécurité sanitaire" pour la rentrée.

Arnaud Robinet, maire de Reims (archives).
Arnaud Robinet, maire de Reims (archives). © Radio France - Philippe Rey-Gorez

Et si les Français étaient à nouveau confinés juste après Noël ? C'est ce que propose le maire de Reims Arnaud Robinet, invité du 6/7 de France Info ce mardi 22 décembre : "Les pays voisins de la France reconfinent en ce moment ce qui prouve qu'il n'y a pas de solution miracle. Au vu de ce qui se passe dans le Grand Est, je propose de reconfiner soit de façon territoriale soit au niveau national. Profitons de cette période de vacances pour reconfiner et garantir une sécurité sanitaire pour permettre un retour à la vie presque normal à la rentrée."

La crainte d'une troisième vague

Pour Arnaud Robinet, l'inquiétude monte chez les citoyens qui craignent l'arrivée d'une troisième vague : "La situation n'est pas terminée. Il y a des inquiétudes sur la rentrée avec les enfants, sur la reprise économique aussi. On pense aux cafetiers et aux restaurateurs. Il faut de la franchise. Laissons les Français passer Noël en famille et reconfinons à partir du 25 ou 26 décembre, jusqu'à la rentrée début janvier dans un premier temps."

La région Grand Est affiche le deuxième taux d’incidence le plus élevé de France selon Santé Publique France.  

Choix de la station

À venir dansDanssecondess