Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Le Mans : des jeux à gratter sous le sapin pour Noël

-
Par , France Bleu Maine

Au bureau de tabac Au Padischah, place Saint-Nicolas, au Mans, il y a beaucoup de nouveaux clients avant Noël. Ils viennent acheter des jeux à gratter à offrir.

Le tabac presse Au Padischah, place Saint Nicolas, vend de nombreuses pochettes surprises de jeux à gratter avant Noël.
Le tabac presse Au Padischah, place Saint Nicolas, vend de nombreuses pochettes surprises de jeux à gratter avant Noël. © Radio France - Clémentine Sabrié

Chez certains Sarthois, c'est une tradition : glisser des jeux à gratter sous le sapin ou sous l'assiette pour le réveillon de Noël. Le tabac presse Au Padischah, place Saint-Nicolas, au Mans, n'y échappe pas ce jeudi. "On vend beaucoup de jeux à gratter, notamment des pochettes", explique le patron, Pascal Fresnais. "Des jeunes jusqu'aux plus anciens, de 70 à 80 ans, viennent les acheter pour leurs enfants, leurs petits-enfants", précise le gérant.

"Il y a des gens qui viennent acheter cinq, six, sept ou huit pochettes en même temps", raconte Pascal Fresnais. Ces pochettes surprises sont éditées par la Française des Jeux spécialement pour les fêtes de fin d'année. Elles coûtent 20 euros et contiennent l'équivalent de 20 euros en jeux à gratter.

Des jeux variés pour tout le monde

Stéphanie et son mari, Simon, s'arrêtent devant le bureau de tabac et se concertent. "On en prend pour tes parents, ma mère...", énumère Simon. "Et puis je voulais en mettre sous les assiettes pour le réveillon !", s'exclame Stéphanie.

Je le mettrai sous mon assiette celui-ci

Protocole sanitaire oblige, Simon rentre seul dans le tabac presse exigu. Il achète un ticket à un euro par personne présente au repas de Noël, des numéros fétiches. "Si j'ai un 7, c'est parfait ?", demande Pascal Fresnais. "C'est le chiffre porte-bonheur, ce qui n'est pas négligeable en ce moment." Simon est convaincu : "Je le mettrai sous mon assiette celui-ci."

Simon a acheté des jeux à un euro pour chaque personne présente au repas de Noël.
Simon a acheté des jeux à un euro pour chaque personne présente au repas de Noël. © Radio France - Clémentine Sabrié

Le but : faire un complément de cadeau, une surprise supplémentaire. "Parfois on gagne, parfois on perd... Souvent on perd d'ailleurs", s'amuse Stéphanie. D'autres sont sans doute plus chanceux puisque Pascal Fresnais a l'habitude de recevoir de nouveaux clients pour encaisser des gains, les jours après Noël. Pour quelques euros, ils repartent parfois avec le jackpot.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess