Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie – Social

Le Mans: la future résidence de l'Étoile sort de terre

mardi 24 avril 2018 à 16:52 Par Julien Jean, France Bleu Maine

Avec celui de la Visitation, c'est actuellement le plus important chantier immobilier dans le centre du Mans. La première pierre de la future résidence de l'Etoile a été symboliquement posée ce mardi. L'ensemble, qui doit être livré à partir de fin 2019, comprendra 170 logements et une crèche.

Le chantier de la résidence de l'étoile en avril 2018
Le chantier de la résidence de l'étoile en avril 2018 © Radio France - Julien JEAN

Le Mans

L'ensemble d'immeubles s'étalera sur 8 000 m² à la place du centre de l'Étoile, l'ancien couvent où se trouvait la maison diocésaine de la rue Albert Maignan. Un site immense à deux pas du centre ville pour lequel le promoteur Bouygues a déboursé 3 millions d'euros. "Les bâtiments n'étaient plus adaptés et trop coûteux. Voilà pourquoi le choix a été fait de vendre l'emprise foncière" rappelle Nicolas Thomas, l'économe du diocèse.

La maquette de la future résidence de l'Étoile - Radio France
La maquette de la future résidence de l'Étoile © Radio France - Julien JEAN

Tout a donc été rasé pour laisser place à 170 logements. L'ensemble comprendra une résidence de 50 appartements (dont 44 sont à ce jour vendus), une crèche d'entreprise de 22 berceaux, de 19 logements en béguinage pour les personnes âgées aux revenus modestes et d'une résidence services seniors de 98 appartements adaptés, en location (à partir de 800 € pour un studio) avec des services à la carte (aide au ménage, aide au repas etc). 

"C'est un projet qui fait référence dans la région en matière de mixité sociale et générationnelle" estime Frédéric Boisset, directeur grande région de Bouygues immobilier. "On va au delà de 7 à 77 ans puisque les premiers occupants auront à peu près 10 semaines et les derniers occupants auront plus de 100 ans".  

Le coût total de l'opération est évalué à 14 millions d'euros pour une livraison à partir de fin de 2019