Économie – Social

Le Mans : la rue Gambetta en voie de redynamisation ?

Par Ruddy Guilmin, France Bleu Maine jeudi 24 septembre 2015 à 19:39

Il reste encore une poignée de locaux vides rue Gambetta
Il reste encore une poignée de locaux vides rue Gambetta © Radio France - Ruddy Guilmin

Depuis l'arrivée du tramway en 2007, c'est l'une des rues les plus sinistrées du centre-ville manceau. Entre la République et la Sarthe, on comptait encore récemment près d'une dizaine de boutiques à l'abandon. Mais depuis le printemps dernier, les affaires refleurissent. Et ce n'est pas fini...

Fin avril, c'est d'abord une boutique de maroquinerie italienne, L'Astrada, qui ouvrait ses portes en bas de la rue, près de la rivière. Un "rêve" pour sa patronne, la souriante Josia Frénais, qui commence à se construire une clientèle fidèle. Malgré le manque de visibilité commerciale de cette rue, le bouche-à-oreille fonctionne assure-t-elle : "Le samedi, en particulier, je n'arrête pas !" Elle est donc très optimiste pour l'avenir de la rue Gambetta :

"C'est une belle rue et je suis sûre que dans deux ou trois ans, elle sera bien redynamisée."

Josia Frenais vend chaussures et sacs en cuir de fabrication italienne - Radio France
Josia Frenais vend chaussures et sacs en cuir de fabrication italienne © Radio France - Ruddy Guilmin

Quinze jours après, mi-mai et un peu plus haut, c'était au tour du restaurant-traiteur "Un air du sud" de se lancer. Anria et Rudy Fiorini y proposent chaque jour des plats du bassin méditerranéen (cuisine corse, italienne, espagnole...). Le couple a cherché un local au Mans pendant un an, avant de s'installer au 30 rue Gambetta. Et malgré les nombreuses boutiques en friche dans le secteur, Anria Fiorini, a été séduite par cette rue du centre-ville :

Anria Fiorini : "La plus jolie rue de la ville"

Rudy Fiorini, le chef du restaurant-traiteur "Un air du sud" - Radio France
Rudy Fiorini, le chef du restaurant-traiteur "Un air du sud" © Radio France - Ruddy Guilmin

"Quand j'ai vu cette rue, j'ai dit ça, c'est les Champs-Elysées du Mans !"

Ces dernières semaines, le regain d'activité semble se confirmer, avec trois locaux actuellement en travaux. Au 36-38, le premier accueillera des services de Le Mans Habitat. En face, au 33, s'installera dès la semaine prochaine la société de services à la personne Alliance Vie, qui déménage depuis les Maillets. Quant au 46, situé un peu plus bas, il abritera bientôt le premier magasin de vêtement d'un jeune entrepreneur parisien, Alain Domoraud, qui a créé il y a quelques années sa ligne baptisée A.Dom's. Et s'il n'a pas hésité à investir dans un loyer mensuel de 800 € pour obtenir son pas de porte, c'est parce qu'il est persuadé du potentiel de la rue Gambetta :

Alain Domoraud : "On va apporter un petit plus"

Gardé secret pour le moment, un autre projet commercial pourrait se concrétiser très bientôt rue Gambetta, où il reste encore, à l'heure actuelle, six locaux abandonnés.

Il reste six locaux commerciaux à l'abandon rue Gambetta - Radio France
Il reste six locaux commerciaux à l'abandon rue Gambetta © Radio France - Ruddy Guilmin