Économie – Social

Le Mans : les salariés d'une maison de retraite dénoncent des conditions de travail exécrables

Par Boris Hallier, France Bleu Maine et France Bleu mardi 8 novembre 2016 à 18:47

Salariés, syndicalistes et familles de résidents se sont rassemblés devant la maison de retraite des Sablons, ce mardi, au Mans.
Salariés, syndicalistes et familles de résidents se sont rassemblés devant la maison de retraite des Sablons, ce mardi, au Mans. © Radio France - France Bleu Maine

Une cinquantaine de personnes s'est réunie ce mardi, en fin d'après-midi, devant la maison de retraite Orpea du quartier des Sablons. Ils dénoncent des conditions de travail qui se dégradent depuis le changement de direction, il y a plus d'un an.

Manque de communication, attitude méprisante envers les salariés, dégradation des services... Les reproches des salariés de la maison de retraite ORPEA des Sablons envers la direction sont nombreux.

"Cela a commencé avec le changement de direction en mai 2015. Nous les avons alertés à plusieurs reprises, mais nous n'avons aucune réponse adéquate. Nous n'en pouvons plus", raconte Marion Lescure, infirmière et déléguée du personnel. "Les gens arrivent en pleurs, ils parlent de menaces, d'humiliation", ajoute-t-elle.

Deux tentatives de suicide

Ces conditions de travail peuvent avoir des conséquences dramatiques. Deux personnes ont tenté de se suicider depuis le mois de janvier. "C'est directement lié à la situation dans cette maison de retraite qui compte une cinquantaine de salariés", selon Marion Lescure. Par ailleurs, trois salariés ont été licenciés pour faute grave en six mois. "Et on ne compte plus les abandons de poste, les démissions et les arrêts maladie", déplore Dominique Chave, secrétaire général santé privée de la CGT.

Des enquêtes ouvertes

Des enquêtes ont été menées par la CPAM et l'inspection du travail. Le procureur de la République du Mans a été saisi pour des cas de harcèlement. "C'est extrêmement rare", d'après Dominique Chave. "Cette situation est d'autant plus inacceptable que le chiffre d'affaires du groupe Orpea ne cesse d'augmenter."

Une ambiance "positive" selon la direction

Dans un communiqué relayé par Ouest-France, la direction de la maison de retraite reconnaît que certains salariés ont pu ressentir des difficultés liées à "un déficit de communication". Mais une redéfinition de l'organisation du travail et la mise en place de groupes de travail ont permis, selon elle, de rétablir une "ambiance de travail positive".