Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Le Mans Métropole veut accélérer la conversion des chaudières au fioul

-
Par , France Bleu Maine

Le Mans Métropole et GRDF veulent inciter les 2.000 foyers de l'agglomération qui ont encore une chaudière fioul à l'abandonner. Un raccordement gratuit au réseau de gaz va être accordé à certains et des permanences vont sillonner les quartiers pour conseiller les habitants.

Le Mans Métropole veut inciter les 2.000 foyers encore équipés de chaudières au fioul dans le secteur à passer à des énergies plus vertes et moins consommatrices
Le Mans Métropole veut inciter les 2.000 foyers encore équipés de chaudières au fioul dans le secteur à passer à des énergies plus vertes et moins consommatrices © Maxppp - Jean-François FREY

Remplacer les 2.000 chaudières au fioul encore utilisées par les habitants du Mans Métropole : c'est l'objectif du partenariat noué avec GRDF pour les prochains mois. Pas de subventions locales mais des coûts réduits pour certains foyers qui veulent se raccorder au réseau de gaz : un dispositif de médiation est aussi mis en place pour mieux informer sur les aides financières disponibles au niveau national. 

Dès 2022, l'installation de nouvelles chaudières au fioul sera interdite. Si celles déjà existantes peuvent continuer de fonctionner, "elles consomment 30% d'énergie en plus et émettent deux fois plus de CO2 que le chauffage au gaz", lance Magalie Séron, directrice territoriale Sarthe-Anjou-Mayenne de GRDF.

Un intérêt local

"Le Mans Métropole est _une des quelques zones dans les Pays-de-la-Loire où il y a le plus de chaudières fioul_", précise Magalie Séron. Le raccordement va donc être gratuit pour les foyers manceaux situés à proximité (0-35 mètres) du réseau de gaz GRDF déjà existant. D'autres situés un peu plus loin pourront également en bénéficier au cas par cas : "ça représente de 600 à 20.000 euros de frais en moins pour les cas les plus extrêmes, indique la directrice territoriale. Ça permet vraiment aux gens éloignés du réseau qui n'ont pas les moyens financiers de se raccorder."

Pour Jacques Gouffay, l'élu chargé de la transition énergétique au Mans Métropole, l'intérêt est double : "c'est d'autant plus important de passer du fioul au gaz que d'ici 30 ans, la métropole sera autonome en gaz, avec une production locale. _Dès le mois de mars, du biogaz local commencera à circuler sur notre réseau GRDF_." Il pourrait représenter jusqu'à 10% du gaz utilisé au Mans Métropole d'ici deux à trois ans.

Dispositif d'information sur les aides et alternatives

Dès la dernière semaine de janvier, tout un dispositif d'information sur les alternatives au fioul va être mis en place, ainsi qu'un accompagnement pour y voir plus clair quant aux aides financières. "Il y aura des permanences dans les mairies, sur les marchés, ou les maisons de quartier de personnes de GRDF avec des membres de l'espace Info Energie de la Sarthe, précise Jacques Gouffay. Dans les secteurs où il y a le plus de chaudières au fioul, que l'on connait via le recensement Insee, on fera peut-être du porte-à-porte."

GRDF et l'Espace Info Energie de la Sarthe vont organiser des permanences d'information
GRDF et l'Espace Info Energie de la Sarthe vont organiser des permanences d'information - GRDF

Au-delà du gaz, les services de la métropole vont faire le point avec les habitants sur les autres modes de chauffage comme les pompes à chaleur ou le chauffage au bois. "Ce n'est pas forcément pour les particuliers, lance Sabrina Poirier, responsable de l'espace Info Energie. Il y a des aides comme MaPrimeRénov ou le PTZ (prêt à taux zéro) qui varient selon la situation familiale et les ressources. Notre rôle est vraiment de donner les informations précises et les dispositifs d'aides adaptés à chaque situation."

Les quartiers du Mans Sud, Arnage, Mulsanne et Allonnes seront les premiers secteurs à se voir proposer le dispositif jusqu'au 18  avril, avant ceux du nord de l'agglomération jusqu'au 18 juillet (Champagné et Yvré-L'Evêque). Le déploiement dans les autres communes se fera graduellement sur l'ensemble de la période.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess