Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
CARTE - Canicule : 15 départements toujours en vigilance rouge, 54 désormais en orange

Le marcassol est mort, la fin de la monnaie locale ardennaise

-
Par , France Bleu Champagne-Ardenne

Lancé en 2017, le marcassol, monnaie locale complémentaire ardennaise, n'a plus court. L'association "La monnaie locale solidaire du Pays d'Ardenne" a prononcé sa dissolution, faute de moyens humains suffisants.

Les marcassols , la monnaie locale ardennaise
Les marcassols , la monnaie locale ardennaise © Radio France - Alexandre Blanc

Après deux années d'existence, le marcassol est retiré de la circulation. En novembre 2017, après de longs mois de travail, la Banque de France donnait son feu vert pour mettre en circulation 50 000 marcassols. Soit 50 000 euros qui ne pouvaient être dépensés que dans les Ardennes, auprès de plus de 90 commerces et prestataires de services partenaires (bouchers, auto-école, mutuelle de santé, plombiers, restaurateurs, opticiens...). Le but de cette monnaie : favoriser la consommation locale et éviter que la richesse ardennaise ne quitte le département.

Jusqu'à mi-2018, l'association disposait d'une salariée pour faire vivre cette monnaie complémentaire. Depuis, ce sont des bénévoles qui s'en occupaient et qui ont fini par abandonner faute de temps. Et faute de subventions. Début 2019, l'association "La monnaie locale solidaire du Pays d'Ardenne" entre en léthargie. Elle vient de prononcer sa dissolution

Les détenteurs de marcassol peuvent encore les dépenser auprès des commerçants partenaires, qui à leur tour les échangeront contre des euros sonnants et trébuchants. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess