Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie – Social

Le marché de Noël de Strasbourg enregistre une baisse de fréquentation de 10 à 15%

-
Par , France Bleu Alsace, France Bleu Elsass, France Bleu

La plupart des chalets du marché de Noël de Strasbourg a fermé ce lundi soir 24 décembre. Pour cette édition 2018, marquée par l'attentat du 11 décembre, la fréquentation serait en baisse de 10 à 15% par rapport à l'an dernier.

Les chalets de la place Broglie, devant l'opéra
Les chalets de la place Broglie, devant l'opéra © Radio France - Corinne FUGLER

Strasbourg, France

Une grande partie des chalets du marché de Noël de Strasbourg ferme ses volets ce lundi 24 décembre. Quel bilan tirer de cette édition 2018 ? Elle a été endeuillée par l'attaque du 11 décembre, qui a fait cinq morts, des Strasbourgeois et des visiteurs de passage dans la ville, sans compter Cherif Chekatt, leur agresseur, tué par la police deux jours plus tard. Le marché est resté fermé durant deux jours, les 12 et 13 décembre. 

Place Kléber, au pied du grand sapin, les bougies déposées par les passants en mémoire des victimes - Radio France
Place Kléber, au pied du grand sapin, les bougies déposées par les passants en mémoire des victimes © Radio France - Corinne Fugler

Les premières semaines, les chalets et les animations ont attiré beaucoup de monde, puis l'attaque a suscité une baisse de fréquentation.  Alain Fontanel, premier adjoint au maire de Strasbourg, table sur une chute de 10 à 15% comparé à l'année dernière: "c'est une édition dont l'élan a été coupé en plein vol, puisqu'il y avait déjà eu trois weekends avec énormément de monde, on était en train de battre tous les records de fréquentation!"

Les poussettes ont disparu des allées

Les commerçants des chalets de la place Broglie, site historique du Christkindelsmärik, ont en effet noté un creux après les événements du 11 décembre. "Les gens de la région viennent beaucoup, beaucoup moins", assure Max Mertz, qui vend des nappes aux couleurs de l'Alsace et des sets de table place Broglie. "Il n'y a plus d'enfants, plus de poussettes!"

Max Mertz vend des nappes alsaciennes place Broglie

Pour permettre aux commerçants sédentaires de consolider leur chiffre d'affaire, les magasins seront ouverts durant les dimanches 13 et 20 janvier 2019, au début des soldes, qui démarrent le mercredi 9 janvier.

Du 26 décembre au 30 décembre, seuls les chalets de la place de la cathédrale, de la place du Marché-aux-Poissons et de la terrasse du Palais Rohan seront ouverts. Le mardi 25 décembre, ces marchés seront tout de même fermés pour une journée. 

Un dispositif de sécurité qui va être analysé en détail

Avec les responsables de la police, les élus strasbourgeois vont maintenant tirer les leçons de cette édition pour revoir, si nécessaire, l'an prochain, le dispositif de sécurité mis en place pour cette manifestation. 

Deux millions de personnes visitent habituellement le marché de Noël de Strasbourg.

Alain Fontanel, premier adjoint au maire de Strasbourg

Choix de la station

France Bleu