Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Immobilier : hausse contenue mais réelle en Haute-Vienne, certains prix "s'envolent" à Limoges

-
Par , France Bleu Limousin

Léger fléchissement des volumes de transactions mais augmentation des prix, notamment à et autour de Limoges. Voilà ce qui ressort du bilan 2020 de l'Observatoire de l'Immobilier en Haute-Vienne, où la hausse des demandes de "citadins" venus d'ailleurs est nette mais encore difficile à quantifier.

Façade d'une agence immobilière à Limoges
Façade d'une agence immobilière à Limoges © Radio France - Alain Ginestet

Le Limousin séduit de nouveaux arrivants, et les prix de l'immobilier sont en nette hausse, notamment en Haute-Vienne, et plus particulièrement encore à Limoges et dans ses environs immédiats. Voilà ce qui ressort du bilan 2020 de l'Observatoire de l'immobilier dans le département, qui enregistre un léger fléchissement en volume de transactions, - 2% par rapport à 2019, mais qui enregistre aussi clairement un regain d'intérêt de la part de citadins qui veulent avoir une vie plus douce sans se ruiner ou s'endetter à vie. 

Des acquéreurs potentiels en quête d'espace et d'air libre

Dans son agence Orpi à Limoges, Béatrice Loizeau ne compte plus les demandes - souvent identiques - qu'elle reçoit depuis des mois. "Critère premier : le jardin. Tout le monde veut un jardin ou un balcon" résume-t-elle, de la part de Parisiens, Nantais, ou Bordelais, en quête de vie plus douce et de logements plus grands. "Le fameux bureau qui a manqué à tout le monde pour pouvoir télé-travailler durant le confinement, il est demandé. Et puis des chambres et des espaces pour autant qu'il y a d'enfants dans les maisons", poursuit-elle.

A Limoges, sur la maison de ville quartier Ouest, les prix sont en train de s'envoler

Ce qui, en Limousin, est possible sans se ruiner. Car même si les prix ont grimpé de 10% en moyenne à Limoges l'an dernier, tout cela reste "raisonnable", estime Dominique Renaudie, le Président du Club de l'immobilier en Haute-Vienne qui juge l'ensemble du marché dynamique. "Dans les villes de cette strate, avec autant d'équipements publics, c'est une ville qui reste des plus  attractives en matière immobilière", observe-t-il "même avec les augmentations qu'il y a eu en 2020". 

"Les" augmentations, car elles sont effectivement disparates selon les endroits du département. A Limoges même, "sur la maison de ville typique, quartiers Ouest, ultra-recherchée, ultra-demandée, les prix sont en train de s'envoler" reconnaît Béatrice Loizeau, ce qui veut dire une hausse de +15% à +20%. "Ce qui n'est applicable à tous les biens dans la première couronne autour de Limoges, où la hausse est plutôt de 4% ou 5%" tempère-t-elle "voire 10% sur certains biens". Une hausse qui reste à ses yeux "_quelque chose de très raisonnable, et c'est cela qui rend la réalisation possible des projets des gens de l'extérieur, c'est_le fait que les prix soient encore accessibles" conclut Béatrice Loizeau.

Certains savent à présent situer Limoges sur une carte...

Enfin, le confinement et la recherche d'ailleurs auraient même permis à certains Parisiens, Nantais voire Bordelais de situer Limoges sur une carte. Le Président de la CCI de Haute-Vienne, Pierre Massy, l'affirme, "des gens d'autres territoires qui ne connaissaient pas Limoges sont en train de prendre conscience de l'existence de Limoges, des conditions de vie dans lesquelles ils peuvent venir travailler en Haute-Vienne, et effectivement je trouve tout cela très favorable au territoire", conclut-il, rappelant au passage la nécessité d'être désenclavé autant sur le plan routier, ferroviaires, que sur le plan des outils numériques comme la fibre.

Pour l'heure, impossible de quantifier vraiment le phénomène, sachant que beaucoup de contacts pris l'an passé pourraient se concrétiser cette année. Il faut enfin noter que Limoges semble aussi redevenir une ville qui séduit en matière d'investissement locatif.  La Haute-Vienne et Limoges, comme d'autres départements et villes moyennes, pourraient bien, sur le plan immobilier et peut-être demain démographique, tirer leur épingle du jeu de cette crise sanitaire.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess