Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus Covid-19

Le marché Jean Jaurès à Nîmes reprend des couleurs

-
Par , , France Bleu Gard Lozère

Dès le lendemain des annonces d'Edouard Philippe sur le nouveau plan de déconfinement, la Ville de Nîmes a décidé de doubler les capacités d'accueil d'un marché emblématique du centre ville.

Le marché Jean Jaurès à Nîmes. (29/05/20)
Le marché Jean Jaurès à Nîmes. (29/05/20) © Radio France - Philippe Thomain

41 étaliers étaient présents ce vendredi matin sur les allées Jean Jaurès à Nîmes pour le traditionnel marché des producteurs. Ce ne sont pas encore les étaliers habituels, mais on était loin des 20 de la semaine précédente avec tirage au sort parmi eux pour déterminer qui pourra vendre.

C'est l'une des conséquences directes du nouveau plan de déconfinement annoncé par Edouard Philippe la veille. Nîmes a marqué le coup en doublant le nombre de commerçants sur ce marché, avant d'en rouvrir d'autres la semaines prochaine

"Ça va un peu mieux. Les clients vont retrouver leurs habitudes (...) les tiroirs-caisses sont à sec complet, avec deux mois et demi de perte. On s'en remettra quand les clients reviendront en nombre, ça urge !" Jean-Marc Ribes, producteur de reinettes du Vigan dans la vallée d'Arphy

Plus d'étaliers et toujours des mesures de précaution : de la distance entre chaque commerçant, un ruban tendu devant le stand pour empêcher les clients de s'approcher trop près et des commerçants qui servent. Pas question de toucher aux fruits.

Les clients, effectivement, ne sont pas encore revenus en nombre. 

"Ça nous ramène à la vie. On peut circuler librement, sans crainte. C'est moins convivial quand même, on sent encore les gens un peu sous tension." Héloïse et Yvette, deux Nîmoises attachées à ce marché

Le marché Jean Jaurès à Nîmes (29/05/20).
Le marché Jean Jaurès à Nîmes (29/05/20). © Radio France - Philippe Thomain
Choix de la station

À venir dansDanssecondess