Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie – Social

Le Medef de Côte-d'Or demande des chefs d'entreprises attentifs à l'écologie et à la société

-
Par , France Bleu Bourgogne

Le chef d'entreprise de demain devra agir pour une croissance responsable. Le slogan du MEDEF de Côte d'Or est déjà appliqué par les jeunes chefs d'entreprises. A l'université d'été de l’organisation patronale à Dijon, ils ont évoqué leur engagement sociétal ou écologique.

La jeune cheffe d'entreprise de Dijon Noémie Guerrin estime qu'on peut faire du business en respectant l'écologue
La jeune cheffe d'entreprise de Dijon Noémie Guerrin estime qu'on peut faire du business en respectant l'écologue © Radio France - Philippe Paupert

Dijon, France

Le Medef de Bourgogne organisait hier son université d'été. 650 chefs d'entreprises étaient rassemblés à l'université de Bourgogne à Dijon. Au moment où les chefs d'entreprises sont confrontés à la réforme des retraites, aux conséquences du Brexit pour leurs exportations, le Medef de Bourgogne avait invité des marathoniens de l’extrême, des navigateurs ou le médecin du Raid pour évoquer "un monde sans limite".  Le Medef incite les chefs entreprises à dépasser les limites.

Sortir du tableau Excel car le business se fait avec des humains

Le chef d'entreprise de demain devra être attentif aux évolutions de la société, aux exigences environnementales et sociétales. Christophe Boutet, le président du groupement des entreprises du numériques de Bourgogne-Franche-Comté conseille aux chefs d'entreprises de ne pas rester plongés dans leur tableaux comptables : "le chef d'entreprises est par essence social. Si la société va mal, il faut s'adapter au business sinon l'entreprise va couler mais le business se fait avec des êtres humains. Il faut sortir du tableau excel et des résultats car l'entreprise, c'est des humains. Dans la digitalisation de la société qui fait peur, le chef d'entreprise doit mettre en place les  bons processus pour qu'il n'y ait pas d'exclu, quelles que soient les compétences initiales."

Faire du business en respectant l'écologie et les valeurs humaines

Sur l'aéroport de Dijon, Yves Charles a installé sa jeune entreprise Avioneo qui prépare un prototype de taxi volant. Il cite donc un aviateur pour donner le cap à son entreprise : "Saint-Exupery disait qu'être homme, c'est être responsable. La dimension humaine est fondamentale dans une entreprise. L'énergie et la matière première seront les ressources rares de demain. Mais la ressource encore plus rare, ce sont des hommes engagés sur des valeurs et qui s'éclatent au quotidien dans ce qu'ils font. Evidemment ça ne se règle pas sur un tableau Excel. Il faut être attentifs aux signaux"

La jeune cheffe d’entreprise Noémie Guerrin, co-fondatrice de Noes pour fournir à Dijon des services bien-être aux femmes, estime que "prendre soin de notre planète devra être pris en compte dans l'entreprise de demain. On peut faire du business en respectant l'écologie. On peut gagner de l'argent et à côté dédier une partie de son chiffre d'affaires à des œuvres humanitaires ou des projets sociaux."

Choix de la station

France Bleu