Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

En visite à Châteauroux, Jean-Michel Blanquer justifie sa politique de maintien de l'ouverture des classes

-
Par , , France Bleu Berry

Jean-Michel Blanquer était à Châteauroux ce jeudi. Au lycée Blaise Pascal, il a rencontré d'anciens décrocheurs scolaires et rappelé son attachement au maintien de l'ouverture des classes, malgré l'épidémie de Covid-19.

Jean-Michel Blanquer est arrivé à Châteauroux, au lycée Blaise Pascal
Jean-Michel Blanquer est arrivé à Châteauroux, au lycée Blaise Pascal © Radio France - Sarah Tuchscherer

Quatre mois après avoir fait sa rentrée scolaire à Châteauroux, Jean-Michel Blanquer était de retour dans l'Indre ce jeudi 14 janvier. Le ministre de l'Education nationale est arrivé vers 10h45 au lycée Blaise Pascal de Châteauroux. Il est venu rencontrer la douzaine d'élèves inscrits dans le dispositif ARTP comme Action de Remobilisation à Temps Plein, un dispositif destiné à relancer des jeunes en échec, en place depuis trois ans dans l'établissement castelroussin. Il est, aux dires du proviseur, Bruno Di Nallo, couronné de succès puisque la quasi-totalité des élèves en sortent avec un projet, qu'il s'agisse de suivre une formation professionnelle ou bien de faire un apprentissage.

Jean-Michel Blanquer a échangé avec des élèves du lycée Blaise Pascal
Jean-Michel Blanquer a échangé avec des élèves du lycée Blaise Pascal © Radio France - Sarah Tuchscherer

Cet exemple réussi de lutte contre le décrochage scolaire, c'est l'occasion pour Jean-Michel Blanquer de réaffirmer son attachement au maintien de l'ouverture des classes, malgré le contexte sanitaire. "Quand on ne le fait pas, on risque le décrochage scolaire, on risque la démotivation, c'est évidemment ce que nous ne voulons pas. On doit permettre à l'ensemble des jeunes de France de continuer à se former, dans le respect des règles sanitaires bien sûr" dit le ministre, qui ajoute, en s'en félicitant, que les élèves français sont ceux qui, en Europe, ont eu le moins de jours de classe perdus à cause du Covid en 2020.

Dans l'après-midi, Jean-Michel Blanquer avait rendez-vous au centre de l'AFPA de Châteauroux, devenu un village initiative jeunesse pour aider des jeunes de 16 à 18 ans en-dehors du circuit scolaire. L'objectif est de ne pas les laisser au bord de la route, de leur redonner confiance et des les aider à construire un parcours professionnel. Le ministre de l'Education nationale sera accompagné de la ministre du Travail Elisabeth Borne.

  • Indre
Choix de la station

À venir dansDanssecondess