Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie – Social

Le mois de juillet à Gérardmer : un bilan "mitigé" pour les professionnels du tourisme

lundi 31 juillet 2017 à 6:00 Par Seina Baalouche, France Bleu Sud Lorraine

À Gérardmer dans les Vosges, les vacanciers ont été moins nombreux en juillet comparé aux mois précédents. Une baisse de la fréquentation liée principalement au mauvais temps. Le mois de juillet parfois pluvieux n'a pas servi le secteur touristique même si les chiffres ne sont pas encore alarmants.

Un mois de juillet plutôt gris cette année au bord du lac de Gérardmer
Un mois de juillet plutôt gris cette année au bord du lac de Gérardmer © Radio France - Seina Baalouche

Gérardmer, France

Le mauvais temps n'a pas attiré beaucoup de touristes au bord du lac de Gérardmer dans les Vosges. Ils étaient moins nombreux en juillet comparé à mai et juin. Ce mois, parfois pluvieux, n'a pas servi le secteur touristique à Gérardmer, même si selon les professionnels, la situation n'est pas catastrophique.

Moins de clients en juillet mais un bon début de saison en mai-juin

Dans cet hôtel avec vue sur le lac de Gérardmer, cette année durant le mois de Juillet, les clients ont été moins nombreux. Virginie Parmak, directrice de l'établissement, note "un léger recul de 3 à 5% du taux d'occupation par rapport à l'année dernière." Durant ce mois de juillet à Gérardmer et plus globalement dans les Vosges, le beau temps n'a pas toujours été au rendez-vous. Sur son stand au bord du lac, Pierre propose des tours de bâteaux et constate que ce mois-ci, il a réalisé "moins d'entrées". Mais le Géromois ne désespère pas : "on a eu un très bon début de saison au mois de mais-juin donc pour l'instant on n'a pas à se plaindre" explique-t-il.

Ce jour-là sur le lac de Gérardmer, les vacanciers ne sont pas nombreux à faire du pédalo - Radio France
Ce jour-là sur le lac de Gérardmer, les vacanciers ne sont pas nombreux à faire du pédalo © Radio France - Seina Baalouche

Même constat du côté de la centrale de réservation de l'Office de tourisme de Gérardmer. Après un début de saison "tout à fait correct" l'organisme qui gère environ 350 meublés sur le secteur a constaté ce mois-ci que son "coefficient de remplissage était assez bas [...] avec un taux qui varie entre 60 et 70% des hébergements" note Bruno Poizat, directeur de l'Office de tourisme de Gérardmer.

Le mois d'août traditionnellement plus fréquenté

Un bilan pour le mois de Juillet qui n'est donc pas si catastrophique selon les professionnels. Et pour Severine Thouvenel, responsable du restaurant d'à côté, la saison n'est pas encore terminée car "avec les feux d'artifices du 14 Août qui approche, il va y avoir plus de monde !" dit-elle en souriant.

Le directeur de l'Office de tourisme, Bruno Poizat, ne désespère pas non plus :

Ce bilan mitigé est lié principalement aux aléas climatiques et au fait que les vacances scolaires se terminent assez tard. Je pense que les campeurs vont revenir quand le soleil réapparaîtra sur nos montagnes." Bruno Poizat - directeur

Selon l'Office de tourisme de Gérardmer, le mois d'août est traditionnellement le mois le plus fréquenté de la saison.