Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie – Social

Le Montmirail, un couteau créé en Sarthe avec des ambitions

-
Par , France Bleu Maine

Premier couteau original sarthois, le Montmirail a été lancé ce lundi... à Montmirail. D'inspiration médiévale et locale, jusque dans ses matériaux, peut-il devenir un nom familier comme Opinel ou Laguiole ?

Les premiers exemplaires du Montmirail ont été présentés ce lundi.
Les premiers exemplaires du Montmirail ont été présentés ce lundi. © Radio France - Alexandre Chassignon

Montmirail, France

C'est la première chose qu'on remarque sur ce couteau : la lame quasiment droite du Montmirail s'affine brutalement pour finir en pique. "C'était comme ça entre les XIIe et XIVe siècles, explique le maître taillandier Pascal Turpin, créateur de cet objet. Les fourchettes n'étaient presque pas utilisées, alors pour attraper des morceaux de nourriture il fallait des lames très pointues.  C'est l'utilité de ce décroché et de cette pointe acérée."

Le manche du Montmirail est en bois, rien de plus classique... sauf qu'il provient d'anciennes poutres du château de Montmirail. L'idée a beaucoup plu à son propriétaire, Philippe Herbelin : "Nous avons remplacé certaines poutres en chêne et nous en avons gardé des morceaux. Il y a du stock !"

Le château de Montmirail, construit du XIe au XIXe siècles. - Radio France
Le château de Montmirail, construit du XIe au XIXe siècles. © Radio France - Alexandre Chassignon

"Le but c'est d'en vendre aux Etats-Unis"

Une précision utile puisque les initiateurs de ce projet ne comptent pas s'arrêter à la poignée d'exemplaires réalisés jusqu'ici par Pascal Turpin. Ils cherchent des entreprises capables de produire une version industrielle, standardisée, en France. L'objectif est que cette version puisse être vendue moins de 100 €. "Le but du jeu c'est d'en vendre aux Etats-Unis !"

L'artisan ne recule pas devant la comparaison avec les couteaux les plus célèbres : "dans les publicités, dans les films, on reconnait tout de suite que c'est un Laguiole. Le Montmirail aussi est _facile à identifier_. Avec sa forme très particulière, il ne ressemble à rien d'autre qu'à un Montmirail !"

Comme on n'est jamais trop prudent, la commune a déposé son nom comme marque au début de l'été. Une façon de se protéger d'éventuelles copies non autorisées.

Choix de la station

France Bleu