Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie – Social

Le nombre de demandes de nouvelles grandes surfaces en nette baisse dans les Bouches-du-Rhône

-
Par , France Bleu Provence

Alors que la grande distribution traverse une crise en France, les dossiers d'autorisation d'implantation de nouvelles grandes surfaces est en chute libre. C'est la conséquence de la loi Elan voté en novembre dernier.

Auchan veut vendre 21 magasins et supprimer entre 700 et 800 postes.
Auchan veut vendre 21 magasins et supprimer entre 700 et 800 postes. © Maxppp -

Bouches-du-Rhône, France

Depuis le début de l'année, la commission départementale d'aménagement commerciale des Bouches-du-Rhône n'a donné que deux autorisations pour des commerces alimentaires de plus de 1000 m². Un avis favorable pour un Drive de Leclerc à la Ciotat et un feu vert pour Lidl de 1.200 m² au Tholonet près d'Aix-en-Provence. L'an dernier, au moins huit dossiers avaient été approuvé par cette même commission. "C'est parce que la loi française respecte enfin les textes européens, estime Martine Donnette de l'association En toute franchise à Marignane. La loi Elan a durci les critères d'autorisation. Il était temps". Voté en novembre 2008, ce texte impose, pour l'implantation d'une grande surface, l'obligation de démontrer qu'il n'y a pas de possibilité de le faire en centre-ville. De quoi décourager certains candidats.

Carrefour pourrait encore supprimer 3000 emplois en 2019

Autre cause : la crise traversée par les géants de la grande distribution. Après avoir perdu 1 milliard d'euros l'an dernier, Auchan veut vendre 21 magasins et supprimer entre 700 et 800 postes.  Chez Carrefour, 2000 emplois ont disparu en 2018 notamment avec la fermeture de prés de 250 magasins Dia, dont une dizaine en Provence. Selon les syndicats, 3000 emplois seraient encore menacés d'ici la fin de l'année dans le groupe Carrefour.