Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Le nombre de livreurs de repas explose à La Rochelle

-
Par , France Bleu La Rochelle

Le marché de la livraison de plat est naturellement en expansion et la crise sanitaire a boosté ce phénomène. Le nombre de livreurs bondit à La Rochelle, et le profil des livreurs évolue.

Le nombre de livreurs n'arrête pas d'augmenter à La Rochelle. Photo d'illustration.
Le nombre de livreurs n'arrête pas d'augmenter à La Rochelle. Photo d'illustration. © Maxppp - Vincent VOEGTLIN

Se faire livrer des plats par des livreurs est entré dans les habitudes maintenant. L'activité de livraison est en développement à La Rochelle et partout en France. D'une part, parce que les usages changent. D'autre part, la crise sanitaire avec les confinements et le couvre-feu a amplifié ce mouvement. La conséquence : le nombre de livreurs grimpe en flèche.

Il y a maintenant plus de 200 livreurs Uber eat. Chez Delivroo, ils sont 90 et ce sont 20 de plus ces derniers mois. Devant le MacDonald des Minimes, Mickaël attend de récupérer une commande. Il livre depuis deux ans et voit bien qu'il y a plus de concurrence. "Il y a plus de livreurs et les gens qui travaillent dans les restaurants, ils travaillent en tant que livreur maintenant", explique-t-il. Pour lui, tous ces nouveaux livreurs ne respectent pas les règles : "il y a plein de mecs en scooter, qui roulent en voiture, qui ne sont pas déclarés aussi. Ils ne sont pas réglos les mecs."

Il y a plein de mecs en scooter, qui roulent en voiture." - Mickael, livreur à La Rochelle.

Même constat pour Enzo qui livre depuis deux ans et selon lui, le profil des livreurs a aussi évolué. "Avant, c'était vraiment un travail d'étudiant principalement. Mais maintenant on va voir des retraités, on va voir des personnes qui font ça à côté de leur travail, qui font ça vraiment en plus, qui ont compris que _c'était vraiment une possibilité de pallier à cette crise sanitaire_", assure le jeune homme. D'après Uber eat sept livreurs sur dix ont une activité à côté. 

Cet afflux de travailleur rend l'activité plus précaire pour Enzo. Il vit uniquement avec ces livraisons. "C'est compliqué parce que l'offre des commandes n'a pas forcément augmenté, elle a même diminué depuis les beaux jours, depuis plus d'un mois maintenant. Ça devient très très de s'en sortir", ajoute Enzo. Il espère que ces nouveaux livreurs sont juste de passage. Rien est moins sûr. Chez Délivroo, les commandes ont explosé de 64 % en 2020 en France. L'activité d'Uber eat a plus que doublé depuis un an, en France. Le marché reste en expansion et est loin d'être saturé.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess