Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie – Social

Le nombre de repas distribués par les Restos du Coeur en forte hausse cet été en Haute-Vienne et en Corrèze

lundi 4 septembre 2017 à 21:00 Par Philippe Graziani, France Bleu Limousin

Les Restos du Cœur ont fait face cet été à un record de distributions de repas. Une hausse de 40 % sur le plan national par rapport à l'année dernière. Une hausse qui se confirme en Haute-Vienne et en Corrèze même si elle est moindre.

Pour faire face à l'afflux de bénéficiaires les Restos du Coeur cherchent régulièrement des nouveaux bénévoles
Pour faire face à l'afflux de bénéficiaires les Restos du Coeur cherchent régulièrement des nouveaux bénévoles © Maxppp - Christelle Besseyre/pqr/La République du Centre

Les Restos du Cœur corréziens comme haut-viennois ont eu cette année une hausse sensible de leurs bénéficiaires pour la campagne de l'été. "On est à plus de 3300 personnes, indique Alain Depuichaffray, le président des Restos en Haute-Vienne. Nous avons cet été dans le département 300 bénéficiaires de plus." La hausse est moins forte en Corrèze avec 5 % de bénéficiaires de plus par rapport à l'été 2016, soit près de 2000 personnes inscrites, mais surtout comme le constatent l'un et l'autre présidents c'est le nombre de repas distribués qui augmente, 26 % de plus de Corrèze notamment. "Les gens viennent plus souvent. Au lieu de venir tous les 15 jours ou 3 semaines ils viennent plus régulièrement, toutes les semaines" explique Francis Doire le président corrézien de l'association.

Tous les centres ouverts en juillet et août

L'élargissement des barèmes d'attributions des aides pour les Restos explique une partie de cette hausse mais pas seulement selon Francis Doire qui a vu arriver en nombre des populations nouvelles durant l'été. "On a un camion qui circule en Haute-Corrèze. Et on y voit venir de plus en plus de gens de l'agriculture, notamment beaucoup de femmes". Les personnes âgées sont également très nombreuses l'été. Pour faire face à cet afflux estival les Restos du Cœur n'ont plus vraiment de coupure l'été. En Haute-Vienne l'association avait ouvert tous ses centres en juillet et en août cet été alors que seuls quelques uns l'étaient l'année dernière.