Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Le plan Alerte enlèvement déclenché après la disparition d'un enfant de 8 ans dans les Côtes-d'Armor

Le nouveau préfet de la Moselle souhaite que les enfants retournent à l'école

-
Par , France Bleu Lorraine Nord

Laurent Touvet est le nouveau préfet de la Moselle. A 57 ans, il a pris ses fonctions ce lundi 24 août. Crise sanitaire, économique, et vie locale : zoom sur les priorités de Laurent Touvet, nouvellement installé en Préfecture de Metz.

Il fait son entrée dans un contexte perturbé par la crise du Covid. Le préfet de la Moselle Laurent Touvet a pris ses fonctions, ce lundi. 

"Si la situation s'aggrave, nous prendrons des mesures plus sévères"

Selon lui, "la situation sanitaire n'est pas grave en Moselle, mais elle l'est dans d'autres départements français". Il appelle donc les habitants du département à la responsabilité, notamment sur le port du masque. Et le représentant de l'État prévient : "Si la situation s'aggrave, nous prendrons des mesures plus sévères".

L'homme qui se dit intéressé par le dialogue et le débat connait la vie locale pour avoir été adjoint au maire d'une commune de Bourgogne pendant 6 ans. Il se dit "très attaché à ce que les décisions de l'État trouvent une traduction concrète".

Une dérogation pour que des événements accueillent plus de 5000 personnes ? 

La question avait notamment été posée par le FC Metz, qui aimerait accueillir d'avantage de supporters dans ses tribunes, mais elle ne fait pas partie des priorités du Préfet : "L'histoire qu'on a vécu ici au printemps m'invite à la prudence. 5000 personnes c'est déjà beaucoup". Il ajoute cependant qu'il travaillera en fonction de l'évolution de la crise sanitaire, et qu'il est conscient des contraintes économiques qui pèsent sur les structures concernées. 

"Il y a une nécessité que la rentrée scolaire se tienne la semaine prochaine"

Enfin, sur la question de la rentrée, qui doit se tenir dans une semaine, le préfet souhaite que les enfants retrouvent le chemin de l'école : "Pensez que certains enfants n'ont pas revu une école depuis 6 mois, explique Laurent Touvet, et l'école de la République n'est pas une variable d'ajustement, mais une condition nécessaire à la fois des apprentissages, et de la vie de citoyen. Il y a beaucoup de choses que certains enfants ne reçoivent pas chez eux, mais qu'ils trouvent à l'école, et il est nécessaire qu'ils puisent retrouver ce chemin de l'école". 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess