Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie – Social

Le nouvel impôt pour les propriétaires de la métropole niçoise, sujet de discorde entre Christian Estrosi et Eric Ciotti

mardi 6 mars 2018 à 6:53 Par Sébastien Germain et Violaine Ill, France Bleu Azur

Les impôts locaux de tous les propriétaires de la métropole niçoise vont augmenter, une décision prise par Christian Estrosi, le président de la métropole, qui crée un nouvel impôt pour financer tous les investissements.

Christian Estrosi, le président de la métropole niçoise
Christian Estrosi, le président de la métropole niçoise © Radio France - Sébastien Germain

Nice, France

Christain Estrosi crée un nouvel impôt sur le foncier bâti pour tous les propriétaires (patrimoines public privé et économique) de 6,4% pour financer des investissements. Une décision très critiquée par Eric Ciotti, le député azuréen.

Une taxe "équitable"

Le président de la Métropole Nice Cote d'azur a présenté ce lundi 420 millions d'euros d'investissements sur les trois ans à venir pour les 49 communes de la métropole pour des équipements : parkings, ronds-points, améliorations sur le réseau d'eau et des routes. Pour financer ces investissements qui devraient créer 6.000 emplois : les parts (de la métropole) de l'aéroport de Nice vont être vendues pour 100 millions d'euros et une taxe sur le foncier bâti de 6,4 % est crée pour tous les propriétaires privé et public et qui rapportera 64 millions d'euros. 

Pour Christian Estrosi : "C'est une taxe équitable, elle reviendra pour les plus "modestes propriétaires" à 2 euros par mois, elle pèse le moins puisque seul les propriétaires paient."

"Il ne faut pas augmenter les impôts"

En moyenne un peu moins d'une personne sur deux est propriétaire dans le département. Les autres taxes : la taxe habitation va disparaître pour 80% des contribuables et la taxe sur l'enlèvement des ordures ménagères va baisser pour 65 euros d'économies par an.  Eric Ciotti demande à Christian Estrosi de "renoncer à cette taxe. Elle sera importante dans certaine commune jusqu'à 17%, Christian Estrosi doit  renoncer. Nice est entrée dans le réseau d'alerte des finances publiques depuis 2016."   

À quoi va servir cette nouvelle taxe ? 

Le budget de la métropole de Nice 2018 devrait s'élever à près d'1,6 milliard d'euros.  Elle va servir à financer des investissements comme des parkings, ou l'améliorations sur le réseau d'eau et des routes.