Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Le parc animalier d'Auvergne fait le plein en ce dimanche de Pentecôte

-
Par , France Bleu Pays d'Auvergne

Après une réouverture "plutôt calme" le parc animalier d'Auvergne installé à Ardes-sur-Couze dans le Puy-de-Dôme a fait le plein de visiteurs en ce dimanche de Pentecôte ensoleillé.

L'enclos des gibbons est une des attractions les plus scéniques du parc.
L'enclos des gibbons est une des attractions les plus scéniques du parc. © Radio France - Théophile Vareille

Les lémuriens, tigres, singes et girafes du parc animalier d'Auvergne ont accueilli du monde ce dimanche de Pentecôte. Après une réouverture "plutôt calme", les visiteurs étaient au rendez-vous sous le soleil.

"Depuis la réouverture mercredi 19 mai on n'avait pas eu trop de monde, juste nos habitués et quelques bus scolaires, là ce dimanche ça repart grâce au soleil," explique Pascal Damois, le directeur du parc. 

Les réservations ont été tellement nombreuses samedi dans l'après-midi, "la veille pour lendemain, quand les gens sont sûrs qu'il va faire beau", que le parc a ouvert une demi-heure plus tôt que d'habitude ce dimanche, à 9h30, "pour éviter un embouteillage à l'entrée, pas compatible avec le contexte sanitaire".

Le train faisant le tour du parc a aussi repris du service.
Le train faisant le tour du parc a aussi repris du service. © Radio France - Théophile Vareille

Une réouverture avec des nouveautés

Cette réouverture intervient après sept mois de fermerture pendant lesquelles les équipes du parc ont mis la main à la pâte, explique Pascal Damois : "_Nous avons fait le pari d'investir 600 000 euros pendant cet hiver et ces mois de fermetures_, on verra si ce pari sera gagnant."

Deux principales nouveautés côté animaux : un nouvel enclos de panthères de l'Amour, "l'espèce de grands félins la plus en danger au monde", ainsi qu'un enclos de pudus du Chili, "les plus plus petits cervidés au monde". Le restaurant du parc, qui devait ouvrir l'année dernière, accueille enfin aussi ses premiers clients.

Avec ces investissements, Pascal Damois espère réaliser une bonne saison estivale, alors que le parc reste pour l'instant restreint à une jauge de 1125 visiteurs en même temps au maximum, en raison des restrictions sanitaires.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess