Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Le parc aventure de Vero ne fait pas le plein de clients cet été

-
Par , France Bleu RCFM

La covid n'épargne pas les activités touristiques. Le parc aventure "Rêve de Cimes" à Vero qui propose de l'accrobranche, voit sa fréquentation chuter de 40 % depuis le début de l'été.

Le site d'accrobranche de Vero a vu son activité sérieusement touchée par la covid.
Le site d'accrobranche de Vero a vu son activité sérieusement touchée par la covid. © Radio France - Virginie Vandeville

"Nous sommes en chute libre", affirme Florian Chelos, le directeur du parc aventure de Vero. Depuis 2003, il propose 17 parcours d'accrobranche pour tout niveau et accessibles dès trois ans. _"Cette année est la pire que nous connaissons depuis 17 ans_", ajoute le responsable. 

Depuis sa réouverture, le 13 juin, le site tourne a 60 % de ses capacités. Un effondrement de son activité dont le responsable n'est autre que la covid selon Florian Chelos. 

"Nous avons ouvert avec 60 jours de retard, ce qui est déjà un handicap. Et puis nos clients sont plutôt des Français. Nous n'avons peu ou plus d'Allemands par exemple, qui sont des férus d'accrobranche." Chaque jour, ce sont 70 à 80 personnes qui viennent arpenter la forêt d'arbre en arbre contre 130-140 habituellement. 

Sauver les meubles

Une baisse de fréquentation qui ne fait pas vraiment l'affaire de Florian Chelos. D'autant qu'avec la crise sanitaire, il a dû investir pour assurer la sécurité de ses clients. Des distributeurs de gel hydroalcoolique ont été installés un peu partout dans le parc et les entrées et sorties du lieux sont bien indiqués pour éviter que les gens se croisent.

De nombreuses mesures sanitaires sont mises en place au parc aventure de Vero.
De nombreuses mesures sanitaires sont mises en place au parc aventure de Vero. © Radio France - Virginie Vandeville

"On ne fait pas porter à nos clients des masques mais nous leur demandons de n'être que deux par plateforme sur les arbres par exemple. Nous les fournissons également en gants. Tout cela nous a coûté plus de 10 000 euros". Une somme que n'a pas encore pu récupérer Florian Chelos. Il a dû même revoir ses tarifs à la hausse, soit deux euros de plus, suite à ses investissements. 

Une situation qui oblige le responsable à se réorganiser. Ainsi, il a réduit le nombre de ses moniteurs de 10 à 5.  La buvette qui attire habituellement du monde est également fermée à cause du covid. 

Cette année, il n'envisage même pas de faire de bénéfice. " On va essayer de pérenniser la société, on se rattrapera les années à venir. Là on va essayer de sauver les meubles." 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess