Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie – Social

Le patron de Disco-Lab, spécialiste castelroussin du dégraissant vert, s'apprête à passer la main

jeudi 28 mars 2019 à 20:00 Par Sarah Tuchscherer, France Bleu Berry

Une page se tourne pour l'entreprise Disco Lab, qui fabrique des produits décapants et dégraissants : le patron et fondateur, Gilles Breuzin, s'apprête à prendre sa retraite.

Mécanicien de formation, Gilles Breuzin s'est lancé dans la chimie verte au début des années 90
Mécanicien de formation, Gilles Breuzin s'est lancé dans la chimie verte au début des années 90 © Radio France - Sarah Tuchscherer

Déols, France

A 64 ans, Gilles Breuzin, PDG fondateur de Disco Lab, s'apprête à passer la main et à quitter l'entreprise qu'il a créée en 1993 et qui fabrique des décapants et des dégraissants d'origine végétale. Les débuts ont été difficiles, le concept de chimie verte étant à l'époque peu développé, mais aujourd'hui Disco Lab écoule plusieurs millions d'hectolitres par an pour un chiffre d'affaires d'un million d'euros. Son secret ? Une recette unique au monde, qui permet de remplacer les produits pétroliers toxiques par d'autres, élaborés à partir d'agrumes ou de céréales, et qui sont inoffensifs pour ceux qui les utilisent. Parmi les clients de l'usine installée dans la zone de Bitray, à la sortie de Châteauroux, des géants du ferroviaire comme Alstom et de l'aéronautique et de la défense comme Safran, Zodiac et Thalès. 

Les produits de Disco Lab sont biodégradables, dépourvus de substances toxiques - Radio France
Les produits de Disco Lab sont biodégradables, dépourvus de substances toxiques © Radio France - Sarah Tuchscherer
La recette a attiré de nombreux clients prestigieux - Radio France
La recette a attiré de nombreux clients prestigieux © Radio France - Sarah Tuchscherer

Vers une poursuite d'activité ?

C'est un autre acteur de l'aéronautique qui a proposé à Gilles Breuzin de racheter sa recette, un sous-traitant d'Airbus. Une rencontre doit avoir lieu la semaine prochaine. Une chose est sûre, le patron castelroussin ne souhaite pas continuer. Pour ce qui est de ses neuf salariés, ils ont le choix : rester travailler sur place pour développer d'autres secteurs, comme le ferroviaire ou l'automobile, ou bien chercher un emploi ailleurs. Alors qu'il s'apprête à prendre sa retraite, le PDG de Disco Lab, qui se considère comme un précurseur, puisqu'à l'époque où il a lancé ses produits, on se préoccupait moins de préservation de l'environnement, ne confesse qu'un seul regret : "que le monde n'ait pas avancé plus au niveau de l'écologie". 

Les produits sont fabriqués et stockés dans l'usine de la zone artisanale de Bitray - Radio France
Les produits sont fabriqués et stockés dans l'usine de la zone artisanale de Bitray © Radio France - Sarah Tuchscherer