Économie – Social

Le patron de Volkswagen, Martin Winterkorn, annonce sa démission

Par Julien Baldacchino, France Bleu mercredi 23 septembre 2015 à 17:18

Martin Winterkorn, PDG démissionnaire de Volkswagen
Martin Winterkorn, PDG démissionnaire de Volkswagen © Max PPP

Le PDG de Volkswagen a annoncé sa démission ce jeudi, à l'issue du conseil de surveillance de la firme automobile mise en difficulté par la révélation d'une fraude massive aux contrôles anti-pollution. Son successeur sera connu vendredi.

Martin Winterkorn n'aura pas survécu à la crise grave que traverse Volkswagen, depuis la révélation en début de semaine d'un vaste système de triche aux contrôles anti-pollution, d'abord aux Etats-Unis puis dans le monde entier. Le PDG du groupe automobile allemand a annoncé ce mercredi sa démission. 

A 68 ans, celui qui était depuis 2007 à la tête du groupe Volkswagen (également propriétaire d'Audi) a présenté sa démission aux cinq membres d'un comité restreint du conseil de surveillance, réuni en urgence au siège de l'entreprise, à Wolfsburg. Il affirme "prendre la responsabilité" du scandale suscité par ces révélations, mais assure n'être coupable "d'aucun manquement". Sa démission, selon lui, doit permettre à l'entreprise de prendre "un nouveau départ". 

Un nouveau patron vendredi

Le conseil de surveillance de Volkswagen a dans la foulée annoncé qu'une décision sur le nouveau patron serait prise vendredi. "D'autres changements auront lieu dans la direction" dans les jours à venir, a également annoncé le conseil. Parmi les personnes pressenties pour prendre la tête de la firme, Matthias Müller, actuel patron de Porsche.

Le comité réduit du conseil de surveillance (appelé "présidium") a en outre décidé de porter plainte auprès du parquet de Brunswick. "Cela ne doit plus jamais arrivé chez Volkswagen", a déclaré l'un des membres de ce comité. Une enquête préliminaire avait d'ores et déjà été ouverte, suite au dépôt d'autres plaintes. 

L'action repart à la hausse

Suite à ces annonces, l'action Volkswagen a rebondi de 4,86% à la bourse de Francfort... mais affichait toujours plus de 30% de pertes par rapport au niveau auquel elle était à la clôture vendredi soir.