Économie – Social

Le PDG de Radio France aurait dépensé 100.000 euros pour rénover son bureau

France Bleu mercredi 18 mars 2015 à 8:04 Mis à jour le mercredi 18 mars 2015 à 12:43

Mathieu Gallet, à France Bleu Gironde, le 2 juin 2014.
Mathieu Gallet, à France Bleu Gironde, le 2 juin 2014. © Radio France - Pierre Breteau

Selon Le Canard Enchaîné de ce mercredi, le président de Radio France Mathieu Gallet, en poste depuis mai dernier, aurait fait faire 100.000 euros de travaux pour rénover son bureau. Radio France confirme mais met en avant la particularité de ce bureau, "non classé à l'inventaire des Monuments Historiques mais dont l'intérêt architectural et patrimonial est évident".

La présidence de Radio France a reconnu ce mercredi avoir dépensé 100.000 euros pour changer ou rénover l'aménagement et les boiseries du bureau présidentiel, qui date de 1963, confirmant une information révélée par le Canard Enchaîné .

En cause, la restauration des boiseries du bureau, qui a nécessité l'intervention d'ébénistes spécialisés. Le Canard Enchaîné évoque une estimation initiale de 34.500 euros, "revue à la hausse " à 72.494 euros. un triplement du coût de ces travaux dû au bois utilisé en 1963, d'une essence tropicale rare. Ces boiseries "constitutant un patrimoine historique témoin des arts décoratifs des années 60 " nécessitaient "des travaux de restauration très spécifiques ", selon un communiqué de la direction, qui explique que "l’Architecte en Chef des Monuments Historiques a été consulté et a rendu son diagnostic faisant apparaître un état très dégradé des boiseries" .

" Un patrimoine historique témoin des arts décoratifs des années 60 "- Communiqué de Radio France

Outre le travail sur ces bosieries, le Canard affirme que 15.000 de travaux ont été réalisés dans le bureau, et que des nouveaux meubles ont été installés pour un coût de 20.000 euros. Soit un total de 107.494 euros. Des chiffres corroborés par Radio France, qui explique de son côté que 68.000 euros ont été consacrés à la restauration des boiseries, 13.000 euros ont été dépensés pour la moquette, la peinture et les stores et 18.000 euros pour les meubles.

Déjà une rénovation en 2013 ?

Le Canard affirme également que le bureau avait déjà été rénové en 2013. "Faux" , répond la direction de Radio France, qui explique avoir fait le choix de "réinstaller le bureau fin 2013 sans rénovation" , dans le cadre du chantier de réhabilitation du bâtiment. Avant cette date, "le bureau de la présidence [...] a été démonté en 2010 dans le cadre des travaux de réhabilitation et stocké dans des caisses pendant plus de deux ans". Et toujours selon Radio France, c'est "au moment de la réinstallation que l'Architecte en Chef des Monuments Historiques a été consulté". "La restauration a en conséquence été inscrite fin 2013 dans le budget 2014 [...] et les travaux ont commencé en décembre dernier" , conclut le communiqué.Pour le syndicat SUD, "il est intolérable que de tels frais aient été engagés alors que les salariés de Radio France sont soumis au régime sec" , à quelques semaines de la signature d'un nouveau Contrat d'objectifs et de moyens avec l'Etat, le groupe doit économiser 50 millions d'euros et compenser un déficit de 21,3 millions d'euros.