Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Le péage du pont de l'Ile de Ré sera automatisé en 2023

-
Par , France Bleu La Rochelle

C'est une information France Bleu La Rochelle. Le passage du péage du pont de l'Ile de Ré sera automatisé à l'horizon 2023. Soixante personnes travaillent l'été dans les petites cabines du péage. Un des derniers péages de France qui n'a pas encore basculé en "mode automatique".

Pont de l'Ile de Ré, vue du "Belvédère"
Pont de l'Ile de Ré, vue du "Belvédère" © Radio France - Gérald Paris

"Cela va dans le sens de l'histoire" Cette petite phrase de Catherine Desprez, vice-présidente du département en charge des mobilités, résume finalement assez bien la transition qui va s'opérer pour la barrière de péage du pont de l'Ile de Ré.  

En 2023, le paiement au passage du pont se fera avec des machines automatiques

L'été, en comptant les vacataires, une soixantaine de personnes travaillent dans ces petites cahutes du péage. En 2023, elles sont amenées à disparaître. Le passage du pont se fera avec des machines automatiques, des lecteurs de carte que l'on retrouve déjà en grand nombre sur les autoroutes. Le péage du pont de l'Ile-de-Ré reste à ce jour quasiment un des seuls en France à ne pas avoir de système automatisé. 

Barrière de péage du pont de l'Ile de Ré
Barrière de péage du pont de l'Ile de Ré © Radio France - Gérald Paris

Prévoir un plan de départ à la retraite et de reclassement pour les agents concernés

Pour Catherine Desprez, cela va obligatoirement évoluer. "Cela va dans le sens de l'histoire. Cela va permettre de simplifier les choses. Il n'y aura donc plus de cabines avec du personnel, mais des bornes automatiques tous paiements. Cela ne se fera pas avant 2023. Il faut d'abord voir le plan de départ à la retraite des agents concernés, reclasser le cas échéant des personnes volontaires pour surveiller le pont, ou à d'autres tâches qui restent à définir. Une réorganisation que l'on mettra en place avec le département qui gère le pont."

En été, plus de 60 personnes sont employées dans ces cabines de péage

Plus de 35 en CDI, le sont à l'année, avec 26 vacataires en plus, et un renfort de quatre étudiants en période estivale. Sophie est l'une d'entre elles. Elle travaille depuis 21 ans au péage. Avec la mise en place d'un péage avec des bornes automatiques dans trois ans, Sophie est fataliste. "Ce qui est un peu dommage, c'est que cela va supprimer des emplois. Ce qui est malheureux, c'est que ça entre dans l'air du temps. Des machines à la place des hommes."  

Le contact avec les gens, ça va me manquer - Thérèse employée au péage -

Pour Thérèse, agent au péage depuis un an, une page va se tourner c'est sûr. Et avec un peu de nostalgie dans la voix, elle le confesse. " C'est agréable d'avoir le contact avec les gens, même lorsque l'on est en voiture, et qu'ils ne font que passer. C'est sympa, moi ça va me manquer."

Thérèse, 57 ans, employée au péage du pont de l'Ile de Ré
Thérèse, 57 ans, employée au péage du pont de l'Ile de Ré © Radio France - Gérald Paris

Reportage au péage du pont de l'Ile de Ré

Ce samedi 14.000 véhicules sont attendus sur le pont de l'le de Ré 

Ouvert à la circulation depuis 1988, le pont d'une longueur de près de trois kilomètres relie le continent à l'Ile de Ré. En plein été, du 20 juin au 11 septembre, une voiture  simple avec ou sans remorque doit s'acquitter d'un droit de passage à 16 euros, contre 8 euros en basse saison. Sur une journée de circulation en rouge comme ce samedi 25 juillet, près de 14.000 véhicules devaient passer le pont de l'ile de Ré.

Tarifs du pont de l'ile de Ré en été
Tarifs du pont de l'ile de Ré en été © Radio France - Gérald Paris
Choix de la station

À venir dansDanssecondess