Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Le personnel de la maison de retraite de Podensac veut des embauches rapides

-
Par France Bleu Gironde

Les salariés du centre de soins-maison de retraite de Podensac sont appelés à la grève ce week-end à l'appel de Force ouvrière. Le différend porte sur la création de 12 postes supplémentaires d'aides-soignants, alors que le personnel se plaint d'une dégradation de ces conditions de travail.

La maison de retraite de Podensac
La maison de retraite de Podensac © Radio France

Un mouvement de grève touche ce week-end la maison de retraite de Podensac, un établissement pour personnes âgées qui compte 278 lits et 150 salariés . Le préavis a été déposé par Force Ouvrière, qui distribuait des tracts vendredi matin sur le marché de la commune. 

"Les conditions de travail se détériorent"

L'ARS (l'Agence régionale de santé) a débloqué le 1er juillet une enveloppe de 300 000 euros pour permettre la création de 12 postes d'aides-soignants titulaires. Or, le syndicat accuse la direction d'avoir utilisé la moitié de cette somme pour combler les postes vacants avec des contractuels. Et pendant ce temps, le recrutement tarde à venir, aux yeux de FO. 

distribution de tracts sur le marché de Podensac
distribution de tracts sur le marché de Podensac © Radio France

Pour Séverine Ader, aide soignante, ces renforts seraient pourtant très utles, car les conditions de travail, et les conditions de prise en charge des résidents ne cessent de se dégrader. 

Maison de retraite Podensac/pif

"L'argent ira bien à la création de postes pérennes"

La direction répond que s'il y a eu des embauches de contractuels cet été, c'était pour remplacer les nombreux congés maladies. Mais l'argent débloqué par la tutelle servira bien à créer des postes pérennes. C'était d'ailleurs une demande depuis trois ans, explique le directeur Jacques Laforre.

"Nous avons sollicité ces créations, notre demande a été entendue"

D'après le directeur, les recrutements de personnels titulaires sont en cours. Vingt-six candidats ont déjà été reçus, dont six demandes de mutation d'autres établissements. Les premiers renforts sont attendus dès le mois de novembre. 

L'argent débloqué par la tutelle seravira-t-il à créer des postes de titulaires ?

Choix de la station

À venir dansDanssecondess