Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie – Social

Le personnel hospitalier des Alpes-Maritimes manifeste ce mardi contre la Loi Santé

-
Par , France Bleu Azur

Les syndicats azuréens répondent, ce mardi, à l'appel national de mobilisation contre la loi Santé, actuellement à l'Assemblée nationale. Au moins trois rassemblements sont prévus dans les Alpes-Maritimes pour dénoncer les conditions de travail de l'ensemble du personnel hospitalier.

Grève des urgences à Saint-Etienne. Image d'illustration.
Grève des urgences à Saint-Etienne. Image d'illustration. © Maxppp - Charly JURINE

Alpes-Maritimes, France

Il y aura, dans les Alpes-Maritimes, trois rassemblements ce 11 juin pour protester contre la loi Santé. Un premier, devant l'hôpital Pasteur II de Nice à 9h30, un second devant les locaux de l'Association des Paralysés de France 06 au Cannet à 13h30 et un autre, à nouveau devant l'hôpital niçois à 14h. Les personnels hospitaliers manifestent à l'appel national de plusieurs syndicats (FO et CGT). Ils protestent contre les conditions de travail dans les hôpitaux : fatigue extrême des médecins et infirmiers, manque d'effectifs, détérioration et pénurie de matériel de soins. La grève, qui dure depuis trois mois, est reconductible.

Les Alpes-Maritimes particulièrement concernées

Le territoire azuréen est spécifiquement touché par les revendications. Plus particulièrement par la fuite des personnels, préférant quitter le service public pour des cliniques privées, notamment à Monaco où le salaire est plus élevé. La densité de population, qui double l'été, pèse également lourd sur les services hospitaliers du département.