Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Le plus grand parc solaire de Franche-Comté en projet à l'Aéroparc de Fontaine

-
Par , France Bleu Belfort-Montbéliard

Un parc photovoltaïque va être construit à Fontaine dans le Territoire de Belfort, annonce le Président du Grand Belfort, Damien Meslot. Il alimentera en priorité les entreprises qui s'installent sur l'Aéroparc.

Damien Meslot, maire de Belfort et président de l'Agglomération
Damien Meslot, maire de Belfort et président de l'Agglomération © Radio France - Mado Oblin

Un parc photovoltaïque va voir le jour sur l'Aéroparc de Fontaine dans le Territoire de Belfort. Annonce de Damien Meslot, le président du Grand Belfort lors d'une conférence de presse. Il s'agirait du plus grand parc solaire de Franche-Comté, et le deuxième dans la région. 

Concrètement, ce sont 90 000 panneaux solaires, étalés sur 36,6 hectares. Le permis de construire doit être déposé d'ici la fin du mois de décembre. Les travaux commenceront dans la foulée, en 2021.

De l'électricité pour une ville de 48.000 habitants

C'est l'entreprise EDF qui est à la tête de ce projet, elle y a investi 30 millions d'euros. Selon Damien Meslot, ce parc pourra alimenter l'équivalent d'une ville de 48 000 habitants, mais l'électricité produite sera d'abord destinée aux entreprises qui s'installent sur l'ancienne base aérienne de Fontaine.  

"Le but c'est d'avancer dans la transition écologique et d'avoir des ressources en électricité propre", explique Damien Meslot, le président du Grand Belfort.  "C'est insuffisant", répondent les associations environnementales. "Si c'est pour installer à côté, une plateforme Amazon. Le parc solaire fait bien pâle figure", déplore la porte-parole de l'association les Amis de la Terre.

De son côté l'agglomération précise qu'elle travaille sur ce projet avec EDF, depuis un an déjà.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess