Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie – Social

Le Pont du Gard attend son Tour

-
Par , France Bleu Gard Lozère

Une véritable "boucle romaine" au coeur de la grande boucle. Pendant 3 jours, du 22 au 24 juillet, le Tour de France va faire étape dans le Gard. Avec un passage inédit sur le Pont du Gard.

Plusieurs milliers de personnes attendues au Pont du Gard pour le passage du Tour
Plusieurs milliers de personnes attendues au Pont du Gard pour le passage du Tour © Radio France - Sylvie Duchesne

Gard, France

Ça certainement l'une des plus belles images du Tour de France 2019 : le peloton sur le Pont du Gard. Ça sera le 23 juillet à l'occasion de la 16e étape Nîmes-Nîmes. C'est du Pont du Gard également que les coureurs prendront le départ de l'étape suivante, le 24 juillet en direction de Gap. Avant de laisser passer les cyclistes et la caravane du tour sur le Pont, il a fallu s'assurer que le monument classé ne subirait aucun dégât. Pour tester sa solidité, on a donc fait passer des camions de pompiers de 13 tonnes.

"Les études ont été favorables, donc de ce point de vue, il n'y a pas de problème" précise Patrick Malavieille, le président de l'établissement public qui gère le Pont du Gard. Tout a été fait également pour assurer la sécurité des milliers de curieux qui se déplaceront sur le site. Des parkings relais ont donc été installés sur les communes de Remoulins, Vers Pont du Gard et Castillon. 6.000 places au total. 

Patrick Malavieille, président de l'EPCC Pont du Gard

Des retombées à court et moyen terme

Le département du Gard indique avoir investi environ 300 000 euros pour accueillir l’événement. Une somme importante mais qui n'a rien à voir avec les retombées escomptées. Le Tour, ce sont en effet 1800 journalistes accrédités, soit 500 médias du monde entier. 5 à 6 heures de direct par jour. Des images diffusées dans 190 pays. Les retombées seront non seulement immédiates puisque 4 à 5000 personnes vont séjourner dans le département pendant 3 jours. Elles sont également attendues à long terme. "Quand vous parlez avec des gens qui ont accueilli le Tour, au delà de l'année du Tour, c'est dans les deux ans qui suivent qu'on retrouve des gens qui ont envie de venir chez vous parce qu'ils ont découvert des sites à visiter, un département" se réjouit Denis Bouad, le président du conseil départemental. 

"Des retombées de 7 à 8 euros pour 1 euro investi"

France Bleu Gard Lozère partenaire officiel 

Pour tout savoir sur l’événement, le Département, le Pont du Gard et la ville de Nîmes ont mis en place un site internet dédié : " laboucleromaine.fr". A partir du 22 juillet, France Bleu Gard Lozère, partenaire officiel du Tour de France vous fera également vivre en direct les coulisses du tour. C'est Hervé Sallafranque qui commentera dans son intégralité, l'étape Nîmes-Nîmes le 23 juillet. 

L'arrivée de la 16e étape se fera devant le bâtiment du Département, conçu par l'architecte Rudy Ricciotti  - Radio France
L'arrivée de la 16e étape se fera devant le bâtiment du Département, conçu par l'architecte Rudy Ricciotti © Radio France - Sylvie Duchesne
Choix de la station

France Bleu