Économie – Social

Le port du Cap d'Agde connecté, une première mondiale

Par Gaëlle Schüller, France Bleu Hérault et France Bleu mardi 20 juin 2017 à 5:29

Le ponton K du Cap d'Agde désormais connecté à la capitainerie
Le ponton K du Cap d'Agde désormais connecté à la capitainerie © Radio France - Gaëlle Schüller

Cet été, le port du Cap d'Agde expérimente un système de parking sur l'eau intelligent. Des boîtiers placés sous les pontons détectent la présence ou non des bateaux et transmettent instantanément les informations à la Capitainerie.

La SODEAL, société qui gère le port du Cap d'Agde a fort à faire : plusieurs bassins, plus de 4 300 emplacements. Pour rendre le meilleur service aux plaisanciers, elle s'est rapprochée de l'Inria, organisme public dédié aux sciences et technologies du numérique pour imaginer un port connecté.

Thomas Watteyne, chercheur à l'Inria et son équipe viennent d' installer une cinquantaine de boîtiers sur le ponton K et devant l'Office de Tourisme du Cap d'Agde qui détectent la présence des bateaux et répercutent les données à la Capitainerie. Une expérimentation qui pourrait dès l'année prochaine être commercialisée. Ce système de parking intelligent est déjà opérationnel sur terre à San Francisco ou à Los Angeles, mais c'est une première dans le monde marin. Les boîtiers hermétiques et inoxydables sont sans fil et les piles ont une durée de vie d'une dizaine d'années. Placés sous les pontons en quelques minutes , ils permettent de gérer au mieux l'amarrage des bateaux .

Stéphane Hugonnet , PDG de la SODEAL est conquis par le système.

Stéphane Hugonnet , PDG de la SODEAL

Le système de petit format se place en toute discrétion sous le ponton - Radio France
Le système de petit format se place en toute discrétion sous le ponton © Radio France - Gaëlle Schüller

Autre avantage, celui de débusquer les "squatteurs" , ces plaisanciers peu scrupuleux qui cherchent à ne pas payer leur emplacement... Dorénavant, à peine amarrés, ils seront pointés sur les ordinateurs de la Capitainerie.

A brève échéance, ce système connecté permettra également de repérer une consommation anormale d'eau ou d'électricité mais aussi de détecter un début d'incendie ou une intrusion sur les bateaux. Autant de services que les plaisanciers attendent avec impatience.