Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : La relance éco, France Bleu à l’heure du déconfinement

La relance éco : en Savoie, le centre commercial Chamnord rassure ses clients

-
Par , France Bleu Pays de Savoie

Sans langue de bois, André Stéfanidès, le président de "Chamnord" nous raconte comment le mastodonte qui accueille quatre millions de personnes par an reprend son activité dans l'agglomération de Chambéry, en période de déconfinement.

Chamnord
Chamnord - google street

Inauguré en 1977, rénové au début des années 2000, en lisière de la Voie Rapide Urbaine de Chambéry, Chamnord, avec ses 80 boutiques et restaurants est un aimant pour les consommateurs de Savoie. Durant le confinement imposé, seul le supermarché de biens de consommation est resté ouvert. Depuis le début de la semaine, la fourmilière reprend vie. Seuls trois boutiques et les restaurants demeurent à l'arrêt. André Stefanides préside le Groupement d'Intérêt économique qui dirige l'immense centre commercial de 25.000 mètres carrés. Un seul mot d'ordre : donner confiance aux clients malgré le coronavirus.

"Je ferai tout pour que ça continue de fonctionner", assure André Stéfanides, le patron de Chamnord

Qu'est-ce qui était le plus compliqué pour cette reprise ? 

Ce n'est pas compliqué. Il faut juste appliquer les préconisations à la lettre, faire confiance aux gens. On a embauché six personnes pour veiller à ce que les mesures soient appliquées. Aux quatre entrées, elles proposent aux clients de passer les mains dans des bornes de gel. Le parcours à l'intérieur et les distances sont très bien indiquées. Je suis peut-être optimiste, mais pour moi, c'est derrière nous. On va de l'avant. On fait tout pour que le confinement ne revienne pas. On fera tout pour que ça continue de fonctionner.

Les premières sensations des clients ? 

Ils sont de retour et on en est tellement heureux, je vous l'assure. Aucun commerçant n'a baissé les bras. Et là, depuis lundi, on a 8.500 clients par jour qui sont revenus nous voir. Honnêtement, la reprise s'est très bien passée. Les gens jouent le jeu d'ailleurs. La plupart portent des masques, respectent la circulation, les marquages au sol.

Habituellement, avant le Covid-19, c'est quasiment le double ! 15.000 par jour...

Je ne regarde pas ça du tout en ce moment. Les gens reviennent. Laissez-nous du temps, et on va remonter la pente, et retrouver la normale, croyez-moi. L'essentiel est de repartir, que l'activité reprenne en toute sécurité. 

Puisqu'on parle de l'affluence, avez-vous une jauge maximale ?

Elle est d'un plafond à 2.500 personnes en même temps dans Chamnord. Et on est à la moitié ! On contrôle en temps réel cette jauge. Soyez rassurés ! Mon seul regret, c'est de ne pas rouvrir nos belles terrasses de restaurants. On n'attend plus que ce feu vert. C'est derrière nous. On fait tout pour que le confinement ne revienne pas.

Donc pas d'inquiétude avant votre premier gros samedi de déconfinement ?

Je n'ai pas de boule de cristal, mais je vous garantis que je vais gérer les flux. On ne se fera pas déborder par l'affluence. C'est pour cela qu'on a embauché du personnel supplémentaire. Les gens peuvent venir détendus. Il n'y a aucune pénurie d'aucun produit et nous avons pris toutes les mesures sanitaires.  

Parmi les endroits sensibles, il y a les caisses...

Vous avez raison d'en parler. Plexiglas ou plastique transparent. La plupart des personnels ont accepté de mettre des visières ou des masques. 

Et les toilettes ?

Nettoyées toutes les demi-heures. Là, on respecte deux mètres dans la file d'attente entre les personnes. Chez nous, c'est plus que un mètre ! Et dans les toilettes, une porte sur deux est fermée.

La galerie marchande est-elle gérable ?

Chez nous on peut se déplacer, à sa guise, car on a énormément d'espace. Le chiffre national demandé est que le client dispose autour de lui de 4 mètres carrés. A Chamnord, c'est 10 mètres carrés !

Le confinement a coûté combien à Chamnord ?

Franchement, je n'en sais rien. Il sera bien temps plus tard de faire le bilan. Le plus important pour nous était de rouvrir. 

______________________________________________   France Bleu Pays de Savoie est à vos côtés pour vous accompagner pendant la période de déconfinement. Chaque jour à 7h15, votre radio s'intéresse à une entreprise de notre région (fleuron industriel, club de sport, association, restaurant, etc). Comment se porte-t-elle ? Quels enseignements tire-t-elle de cette pandémie de coronavirus ? Comment se projette-t-elle dans l’avenir ?

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu