Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

La première journée à l'Assemblée nationale d'Alexandra Valetta Ardisson : "C'est la rentrée des classes"

-
Par , , France Bleu Azur
Menton, France

Première journée à l'Assemblée nationale pour les nouveaux députés. Ce sera la première séance dans l'hémicycle pour Alexandra Valetta-Ardisson.

Alexandra Valetta-Ardisson, nouvelle députée REM de la 4e circonscription des Alpes-Maritimes.
Alexandra Valetta-Ardisson, nouvelle députée REM de la 4e circonscription des Alpes-Maritimes. © Maxppp -

Alexandra Valetta-Ardisson est députée La République en Marche de la 4e circonscription des Alpes-Maritimes, celle de Menton, Villefranche, Tende, la Vallée de la Roya et des Paillons. Elle était notre invitée à 7h50.

"La rentrée des classes"

La première séance dans l'hémicycle a lieu à 15 heures. Le président de l'Assemblée sera élu, les groupes politiques seront officialisés. Alexandra Valetta Ardisson, 41 ans, a démissionné en mars dernier du conseil municipal de Grasse.

Elle attend avec impatience de découvrir une séance à l'Assemblée Nationale : "C'est un peu la rentrée des classes. Aujourd'hui, c'est la première séance. On a eu un week-end de préparation avec les nouveaux députés de la République En Marche. Le premier ministre nous a expliqué quel était son rôle, sa mission. Il y avait également Richard Ferrand."

"Une femme présidente de l'Assemblée Nationale"

Aujourd'hui elle compte voter pour Sophie Errante, élue en Loire-Atlantique : "Une femme présidente de l'assemblée nationale ce serait un signe fort de la part du président de la République. J'ai demandé la commission défense et armée je trouve qu'il est important que ma circonscription ait une députée dans ce secteur."

L'invitée

Choix de la station

À venir dansDanssecondess