Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus Covid-19

Le président de la CCI du Finistère appelle les consommateurs à attendre avant de faire leurs courses de Noël

-
Par , France Bleu Breizh Izel

Franck Bellion, le président de la chambre de commerce et d'industrie du Finistère, explique qu'il faut privilégier l'achat dans les petits commerces et donc, attendre leur réouverture.

Rue de Siam à Brest, les petits commerces ont hâte de rouvrir
Rue de Siam à Brest, les petits commerces ont hâte de rouvrir © Radio France - Morgane Heuclin-Reffait

"Je pense qu'il faut que les consommateurs attendent la réouverture des petits commerces avant de faire leurs achats", explique Franck Bellion, le président de la chambre de commerce et d'industrie du Finistère. Il était l'invité de la rédaction de France Bleu Breizh Izel jeudi 12 novembre, quelques heures avant la prise de parole du Premier ministre pour faire le bilan des deux premières semaines de confinement. "On ne peut pas vouloir conserver les commerces en centre-ville tout en achetant sur des sites tels que Amazon", reproche-t-il.

Pendant ce temps-là, les commerçants peuvent vendre en ligne via le "click and collect". "Il va falloir que les commerçants s'y habituent même si c'est quelque chose de nouveau", indique Franck Bellion. À propos des "entreprises zombies", ces commerces qui ne survivent que grâce aux prêts de l'Etat, le président de la CCI craint un risque "de cessation d'activité" lorsque viendra le moment du remboursement mais ils seront soutenus. "Mais il y a également tout un pan de l'économie qui marche malgré ces deux confinements", tient-il à rajouter. 

ECOUTEZ - Franck Bellion, le président de la Chambre de Commerce et d'Industrie dans le Finistère

Choix de la station

À venir dansDanssecondess