Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus

Le président du département des Ardennes écrit à Édouard Philippe pour venir en aide aux petites entreprises

-
Par , France Bleu Champagne-Ardenne

Inquiet de l'impact économique lié à la crise sanitaire, le président du département des Ardennes interpelle le Premier ministre. Il lui demande de permettre aux départements de pouvoir apporter des aides financières aux petites entreprises, pour éviter des dépôts de bilan.

Noël Bourgeois, nouveau président du Conseil départemental des Ardennes
Noël Bourgeois, nouveau président du Conseil départemental des Ardennes © Radio France - Sylvie Bassal

Noël Bourgeois, président du Conseil Départemental des Ardennes, a interpellé le Premier ministre dans un courrier vendredi. Il demande à Édouard Philippe de redonner la compétence aux départements d'accorder des subventions aux PME et entreprises artisanales, compétence actuellement exclusive aux régions.

Plus de rapidité et plus de proximité

Pas question de s'accaparer la compétence régionale assure Noël Bourgeois, l'aide départementale interviendrait en complémentarité de la région. "On veut pouvoir le faire, même momentanément. Nous serons alors plus rapides, plus proches et plus efficaces que la région Grand Est - qui a déjà proposé un fond rebond - Les subventions iront principalement aux petites entreprises de moins de cinq salariés qui vont connaître de graves difficultés si l'on ne fait rien", s'inquiète le président du Conseil Départemental des Ardennes qui craint des mises au chômage massives et des chutes brutales d'activités.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu