Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Le prix, premier critère pour acheter du vin

-
Par , France Bleu

Les Français sont de grands consommateurs de vin selon le baromètre publié ce mardi par l'agence de communication spécialisée Sowine. 36% d'entre eux boivent du vin au moins une fois par semaine et 28% se déclarent des consommateurs réguliers.

De plus en plus d'amateurs chez les moins de 35 ans
De plus en plus d'amateurs chez les moins de 35 ans © Maxppp - Sylvie Cambon

Si 36 % des Français sont de grands consommateurs de vin c'est-à-dire qu'ils en boivent au moins une fois par semaine et 28 % sont des consommateurs réguliers, le baromètre de Sowine constate aussi que peu d'entre eux (5%) se déclarent connaisseurs en la matière. En revanche, il y a moins de néophytes et plus d'amateurs, tout particulièrement chez les moins de 35 ans.

Un peu moins de néophytes, un peu plus d'amateurs
Un peu moins de néophytes, un peu plus d'amateurs - Sowine

Le premier critère pour acheter du vin c'est le prix pour plus d'un consommateur sur deux. Le prix vient largement devant la région ou le pays d'origine et devant le cépage et l'appellation. Pas étonnant donc que 86 % des achats soient faits dans les grandes surfaces. 32% fréquentent les cavistes et 23 % rencontrent directement les vignerons, dans leurs exploitations ou sur les salons.

86 % des consommateurs achètent leur vin en grande surface
86 % des consommateurs achètent leur vin en grande surface - Sowine

Un Français sur deux se dit prêt à payer plus cher pour un vin bio. Les consommateurs qui font ce choix l'expliquent par leur volonté de s'assurer de la qualité du vin, mais aussi pour soutenir les producteurs et par respect pour l'environnement. 35 % disent aussi vouloir préserver leur santé.

Les vins bio séduisent de plus en plus
Les vins bio séduisent de plus en plus - Sowine
Choix de la station

À venir dansDanssecondess