Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie – Social

Le projet commercial Comteroux ressort du chapeau à Perpignan

mercredi 30 janvier 2019 à 20:11 Par François David, France Bleu Roussillon

Une nouvelle demande de permis de construire vient d’être déposée pour édifier un nouvel espace commercial à Perpignan, Porte d’Espagne. Ce projet a déjà été retoqué à deux reprises et suscite une vive polémique.

- SOPIC

Perpignan, France

Jamais deux sans trois ! Déjà rejeté deux fois par le passé, le projet Comteroux renaît de ses cendres à Perpignan. Une nouvelle demande de permis de construire vient d'être déposée pour bâtir un centre commercial de 8.710 mètres carrés, en lieu et place de l'ancien magasin de meuble "Le patio Comteroux". 

Ce projet privé, qui est soutenu par la mairie mais combattu par de nombreux commerçants du centre-ville, a déjà été retoqué à deux reprises. La première fois, c’était en mai 2016, devant la commission départementale d’aménagement commercial. La seconde, c'était en février 2018, face à la commission nationale. 

« Bien-sur que je vais repartir au combat ! », annonce Nadia Kharbouch,  l'une des commerçantes du centre-ville de Perpignan qui avait déposé un recours contre ce projet, aux côtés de l’association Perpignan Équilibre. « Nous savons très bien aujourd’hui que les commerces de périphérie portent atteinte aux commerces de centre-ville et des quartiers », ajoute Clotilde Ripoull, présidente de l’association, qui réclame un moratoire sur l’implantation de nouvelles zones commerciales autour de Perpignan. 

Clotilde Ripoull, présidente de Perpignan Equilibre

Nadia Kharbouch, gérante d'une boutique de prêt-à-porter à Perpignan

Le dossier sera de nouveau étudié le 13 février prochain devant la commission départementale d'aménagement commercial. La mairie de Perpignan n'a pas pu être jointe ce mercredi.