Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie – Social

Le projet de complexe touristique à Malaucène retoqué par la justice

-
Par , France Bleu Vaucluse

Les opposants au complexe touristique à Malaucène (Vaucluse), dans le vallon du Groseau obtiennent une première victoire. La justice retoque le projet et demande à la mairie de rendre le terrain inconstructible. Mais le maire de Malaucène ne baisse pas les bras

La source du Groseau, à Malaucène
La source du Groseau, à Malaucène © Radio France - Camille Labrousse

Malaucène, France

Le projet de complexe touristique à Malaucène ne verra pas le jour, en tout cas pas pour l'instant. La cour administrative d'appel de Marseille donne raison aux opposants et demande même à la mairie de rendre le vallon du Groseau inconstructible. C'est une victoire pour les militants qui luttent contre la bétonnisation du secteur et le tourisme de masse. Mais le maire de Malaucène, Dominique Bodon ne compte pas s'arrêter là, de même que le promoteur belge, Vintour.

Première victoire pour les opposants au projet

Les membres de l'Association de sauvegarde du patrimoine de Malaucène restent vigilants mais se réjouissent de cette première victoire. "Cela met un arrêt à ce qui commence à s'installer à Malaucène, le tourisme de masse, explique Jean-Alain Mazas, le président de l'association. Des résidences de tourisme fleurissent comme des champignons et apportent une surchauffe l'été mais pas un travail stable tout au long de l'année. Il faut préserver le Ventoux, le paysage, pour que notre territoire reste attractif". 

La chapelle du Groseau - Aucun(e)
La chapelle du Groseau - Association de sauvegarde du patrimoine de Malaucène

L'association dit ne pas être opposée au tourisme, qui fait vivre le secteur, mais veut y poser des limites. En l'occurrence, rappelle Jean-Alain Mazas, "ne rien construire au-delà de la ligne de crète qui sépare Malaucène du vallon du Groseau". Les opposants ont le soutien d'Europe Ecologie les Verts en Vaucluse dont le porte-parole, Serge Marolleau, salue la victoire "du pot de terre contre le pot de fer"

Le maire ne jette pas l'éponge 

De son côté, le maire de Malaucène, Dominique Bodon, n'abandonne pas le projet, retoqué par la justice pour une raison technique et administrative selon lui. Il estime qu'il est vital pour la commune et pour l'ensemble du secteur, en terme d'emploi et de développement économique. Par ailleurs, il est une solution pour rénover les friches des anciennes papeteries. "On a une friche de 9 hectares, horrible, dangereuse, il faut s'en occuper", estime Dominique Bodon. L'élu compte donc poursuivre son projet initial, en corrigeant l'erreur technique initiale.