Économie – Social

Le projet de doublement de la N116 jusqu’à Prades est abandonné

Par François David, France Bleu Roussillon lundi 17 octobre 2016 à 17:05

© Radio France -

La mise à 2x2 voies de la Nationale 116 entre Vinça et Prades (Pyrénées-Orientales) va rester dans les cartons. Le projet est jugé irréalisable, car trop coûteux.

Les études menées ces dernières années ont douché les espoirs : la mise à 2x2 voies de la N116 sur 6 kilomètres coûterait beaucoup plus cher que prévu, plus de 100 millions d’euros. "Financièrement, ce n’est pas supportable pour les services de l’Etat et les collectivités", explique la préfecture des Pyrénées-Orientales.

Plutôt que de s’acharner sur un projet quasiment condamné d’avance, le préfet propose des travaux plus modestes mais plus réalistes : un simple contournement de Marquixanes. Le village est actuellement coupé en deux par la Nationale, et traversé chaque jour par plus de 10.000 véhicules.

Philippe Vignes, préfet des Pyrénées-Orientales

Avec l’abandon du projet initial, c’est quasiment un retour à la case départ. De nouveau, il va falloir organiser une consultation publique (début 2017 à Marquixanes) et lancer des études. "Mais ce projet plus modeste a beaucoup plus de chance d’aboutir que le projet initial".

Reportage François DAVID

Dans le meilleur des cas, le contournement de Marquixanes sera inauguré dans cinq ans. Il permettra aux automobilistes de ne plus traverser le village, et de faire disparaître les terribles nuisances pour les riverains.

Mais le gain de temps pour les automobilistes ne dépassera pas quelques minutes. "Il aurait fallu être plus ambitieux", peste Jean-Louis Demelin, le maire de Font-Romeu.

Jean Louis Demelin, maire de Font-Romeu

Le projet de contournement de Marquixanes est évalué à environ 30 millions d’euros.

Partager sur :