Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie – Social

Le projet de rachat de l’OGC Nice validé par les salariés

-
Par , , France Bleu Azur, France Bleu

Le président de l’OGC Nice a convoqué ce mardi matin les membres du comité d’entreprise de l’OGC Nice pour leur présenter l’offre de reprise de Jim Ratcliffe. Sans surprise, le projet a été validé. Il reste maintenant deux étapes avant l’officialisation.

le centre d'entrainement de l'OGCNice
le centre d'entrainement de l'OGCNice © Maxppp - Franck Fernandes

Nice, France

L’issue de ce CE extraordinaire organisé ce mardi matin ne faisait aucun doute mais c’était une étape obligatoire dans le processus de rachat dans lequel est engagé l’OGC Nice depuis maintenant plusieurs semaines. Le président actuel du club Gauthier Ganaye a convoqué les membres du Comité d’Entreprise pour leur présenter l’offre de reprise de Jim Ratcliffe. Le frère du milliardaire britannique Robert Ratcliffe était présent pour détailler l’offre et le projet pour obtenir un avis consultatif des salariés et permettre à ces derniers de formuler une contre-offre, comme le stipule la loi. Mais au vu du montant proposé par Jim Ratcliffe (plus de 100 millions d’euros) il n’y avait aucun suspens. Les salariés ont validé le projet de rachat.

Il reste maintenant deux étapes avant l’officialisation. La première sera le passage devant la DNCG (Direction Nationale de Contrôle et de Gestion) pour valider le futur budget du club pour la saison à venir avec le nouveau propriétaire. Puis l’autorité de la concurrence devra enfin donner son accord. Tout ceci devrait prendre encore au moins quatre semaines. Encore un peu de patience donc...