Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie – Social

Le quartier de Nétreville à Evreux attend sa rénovation

lundi 16 avril 2018 à 8:06 Par Marc Vantorhoudt, France Bleu Normandie (Seine-Maritime - Eure)

La plupart des bâtiments du quartier ont été construits dans les années 60. Depuis, ils n'ont presque pas été rénovés. L'agglomération d'Evreux a décidé un grand plan de rénovation de 100 millions d'euros, soutenu par l'Etat. Selon les habitants, où est-il prioritaire d'investir ?

Le centre commercial des Peupliers, centre de la vie du quartier de Nétreville, jugé insalubre par les habitants, va être rénové.
Le centre commercial des Peupliers, centre de la vie du quartier de Nétreville, jugé insalubre par les habitants, va être rénové. © Radio France - Paris-Normandie

Évreux, France

Ils sont tous là : le maire (LR) d'Évreux et président de l'agglomération Évreux-Porte de Normandie, Guy Lefrand, d'autres élus du conseil municipal et de l'agglo, les animateurs de l'organisation AL2E, et des habitants du quartier, tous venus inaugurer la nouvelle maison de quartier de Nétreville. Il faut dire qu'après deux ans de travaux, le nouveau bâtiment, chargé de redonner vie au quartier, représente le début du renouveau de Nétreville

Un quartier négligé depuis quarante ans

"_Le centre commercial est insalubre_, ce n'est pas très agréable. Et même pour ceux qui y travaillent !" Sur le centre commercial des Peupliers, le coeur du quartier de Nétreville, le constat de Clément, jeune habitant du quartier depuis une quinzaine d'années, est implacable. "Le centre commercial date des années 60-70, abonde son ami Pierre, qui a grandi à Nétreville. Il faudrait le refaire !

Pierre, 28 ans, a grandi à Nétreville. Il détaille ce qu'il faudrait faire pour améliorer le quartier.

Il n'y a pas que ça qui serait à refaire, selon les deux copains. Pierre poursuit : "Les immeubles sont insalubres : la tuyauterie, les façades, l'humidité..." Habitante du quartier depuis une quarantaine d'années, Séverine confirme : "Avec l'humidité, la peinture s'écaille et les couleurs ne sont pas très belles..."

Les immeubles sont insalubres.

Séverine regrette également le manque de services pour les 7 500 habitants de Nétreville, une population pauvre, dont le salaire médian est de 7 300 euros par an, soit trois fois moins que dans le reste d'Evreux. "Nous n'avons plus qu'un médecin ! Il ne prend plus de nouveaux patients. Il faudrait un centre médical et une structure pour les personnes âgées..."

"On est négligé, peste Pierre, natif du quartier. _Le quartier n'a jamais été rénové_, alors que celui de la Madelaine a bénéficié de plusieurs plans."

On est négligé, le quartier n'a jamais été rénové.

Manque d'attractivité

Dans le centre commercial, Alain tient le Jean-Bart, un bureau de tabac, depuis douze ans. Pour lui, "il faudrait _redonner de l'attractivité au quartier_, redonner envie à une nouvelle population de venir habiter le quartier." Le problème, c'est le manque de services commerciaux : "Il n'y a qu'une banque, c'est la Poste. Et encore, depuis l'été dernier, elle est ouverte un demi-jour de moins qu'auparavant. Donc forcément les gens vont faire leurs courses ailleurs, et désertent le quartier."

D'après le buraliste, le quartier souffre de son image dégradée. "Les gens d'ici sont très sympathiques et le quartier est agréable, mais tout le reste d'Evreux pense le contraire. Il est temps de faire quelque chose."

Les gens d'ici sont très sympathiques et le quartier est agréable, mais tout le reste d'Evreux pense le contraire.

La rénovation est lancée

"Les habitants ont raison de se dire délaissés.", admet Driss Ettazaoui, vice-président de l'agglomération Évreux Porte-de-Normandie.

Mais depuis fin 2016, une vaste opération de rénovation est lancée par l'agglo, en collaboration avec l'État, par le biais de l'ANRU (Agence Nationale pour la Rénovation Urbaine). Un plan renforcé par l'annonce, en 2014, de la sélection par l'Etat du quartier de Nétreville parmi les 200 retenus pour bénéficier de subventions pour sa rénovation (5 milliards d'euros sur le plan national).

Dès lors, même s'il ne savent pas quelle somme leur sera allouée par l'ANRU, les élus de l'agglomération ont lancé un grand plan de rénovation de cent millions d'euros sur dix ans (2016-2026). Le visage du quartier en sera radicalement bouleversé, détaille Driss Ettazaoui : "Nous allons construire _un nouveau groupe scolaire, une médiathèque, une nouvelle mairie de quartier, et une résidence pour personnes âgées_, où l'on trouvera également un centre médical pluridisciplinaire avec des médecins et des infirmières, ouvert aux habitants du quartier, et détruire les immeubles HLM devenus vétustes."

Nous allons construire un nouveau groupe scolaire, une médiathèque, une mairie de quartier, une résidence pour personnes âgées, un nouveau centre sportif, et détruire les immeubles vétustes. 

D'autant que les habitants des quartiers populaires périurbains ont un autre motif d'espoir : le rapport que Jean-Louis Borloo remettra cette semaine au Chef de l'État Emmanuel Macron. Le vendredi 6 avril dernier, l'ancien ministre  du Logement et de la Ville de Jacques Chirac (2002-2007), puis de l'Économie et de l'Écologie de Nicolas Sarkozy (2007-2010), a préconisé un investissement de 48 milliards d'euros pour l'amélioration de la qualité de vie urbaine.